Ce jour-là, nous avons eu une vraie envie de fraicheur. Un jour d’été, une sensation d’étouffer à Bordeaux, une verdure attrayante, et un vélo qui nous a tendu les bras. On a décidé en partir en direction du sud de la Métropole, pour rejoindre la forêt du Bourgailh à vélo. La cible ? Le Tronc Creux, un des 11 refuges périurbains de Bordeaux Métropole. Peut-être un repérage pour une nuit d’aventure à venir ? Quoiqu’il en soit, une très belle balade à vélo !

La forêt du Bourgailh à vélo – L’itinéraire

Cet itinéraire vous fera passer par un certain nombre de villes de Bordeaux Métropole. Vous retrouverez notamment Bordeaux, Pessac, mais aussi Mérignac, Cestas, Léognan, Gradignan et Talence. Un itinéraire parfaitement métropolitain !

Distance parcourue : 42km
Durée estimée : 3 à 4h

Dénivelé positif : 176m
Difficulté : facile

Partir de Bordeaux

Nous nous sommes tous retrouvés au niveau de l’hôtel de ville de Bordeaux. Après s’être assurés que nos bidons étaient bien remplis, nous avons pris le départ en direction de la forêt du Bourgailh à vélo. L’itinéraire commence sur une piste cyclable assez récente, mais des plus agréable : celle du Cours Maréchal Juin. Une des deux voies de circulation y a été dédiée aux vélos, permettant de rouler de front, de discuter … Le tout sans se soucier de la circulation. Un vrai plaisir !

Direction la forêt du Bourgailh à vélo
La place est libre pour rouler en toute confiance !

Puis vous traverserez les boulevards, rejoindrez le Tram au niveau du CHU pour le quitter à Mérignac Arlac. La suite de l’avenue François Mitterrand vous offrira une belle voie verte, séparée de la route par un fossé. Une garantie contre les écarts des automobilistes ! Il vous faudra en revanche rester attentifs aux jonctions des plaques de béton qui forment cette voie verte, les racines des arbres en pleine croissance ayant tendance à les soulever légèrement. Heureusement, ces derniers devraient vous ravir en vous apportant une certaine ombre, en fonction de l’heure de la journée.

Sous les arbres vers la forêt du Bourgailh à vélo
De l’ombre et de la fraicheur, c’est bien agréable !

Une fois la rocade traversée, ne faites pas comme nous, et partez à gauche dès le premier rond-point. Nous avons d’abord raté cette astuce, avant de rebrousser chemin. Vous commencerez alors à vous enfoncer dans un univers où la voiture disparait, au profit de la végétation et de la nature.

Pénétrer dans la forêt du Bourgailh à vélo
La route est à vous !

La forêt du Bourgailh à vélo

Au bout de cette route, un chemin de terre commencera à pointer le bout de son nez. Vous êtes proches du but, à savoir rejoindre la forêt du Bourgailh à vélo ! Plus qu’un petit pont à passer, et on devrait pouvoir considérer que vous y êtes.

Un dernier pont avant de rentrer dans la forêt du Bourgailh
Un joli pont à traverser

Vous rentrerez alors sans trop vous en rendre compte dans la forêt du Bourgailh, à vélo bien sûr. Vous pourrez profiter d’un certain nombre d’aménagements, comme par exemple des plateformes, soit au niveau du sol, soit perchées en altitude. C’est le cas notamment de l’observatoire de la Lagune, qui vous permettra d’être face à la cime des arbres pour un grand bol d’air frais.

Petite pause dans cette balade à vélo à l'observatoire de la Lagune
Il faudra monter quelques marches pour profiter de la vue

Vous rejoindrez ensuite le fameux refuge périurbain du Tronc Creux, où vous pourrez vous imaginer passer une soirée au milieu des bois, avec un lieu où dormir en toute sérénité. Attention, ces refuges se réservent uniquement le mois précédent, sur internet, et il faut être très réactif à l’ouverture pour avoir la chance d’en profiter !

Le Tronc Creux, un des refuges périurbains de Bordeaux Métropole
Le Tronc Creux

Vous pourrez ensuite, si vous le souhaitez, faire une pause à l’écosite du Bourgailh, qui réserve de belles surprises. Puis vous continuerez à travers la forêt du Bourgailh à vélo, vers le sud, en passant le parking. Le chemin offre un agréable zigzag au milieu des bois.

Le bois de Bourgailh à vélo, sur sa voie verte
Promenons-nous dans les bois …

Vous finirez par vous retrouver nez-à-nez, au cœur de ces virages, avec une zone de torture, à savoir une salle de musculation en plein air. Pour les plus sportifs, ça peut rajouter un peu de variété à l’exercice !

Une salle de musculation en plein air
La balade à vélo n’était donc que l’échauffement ?

De la forêt du Bourgailh à Léognan

Ce moment passé dans la forêt du Bougailh à vélo, qui était pourtant la cible de la balade, aura été de courte durée. Vous rejoindrez ensuite le Peugue, rivière prenant sa source à Pessac et se jetant dans la Garonne à proximité immédiate du Pont de Pierre. Il faut d’ailleurs savoir que cette rivière passe désormais en souterrain dans une bonne partie de la ville, et notamment le long de la cathédrale Saint-André (et donc de Pey Berland), mais aussi sur toute la longueur du Cours Alsace Lorraine. D’ailleurs, cette rue s’appelait auparavant la Voie du Peugue.

La traversée du Peugue
C’est partie pour traverser le Peugue

C’est en longeant le Peugue que vous finirez par tourner à gauche pour vous retrouver sur une piste cyclable bordée de quelques pins. Comme un air de vacances !

Faire du vélo sous les pins, une belle voie verte !
Impossible de distinguer le bout de cette voie verte

Puis une voie verte, bien séparée de la route, vous fera traverser Cestas pour rejoindre Léognan. Difficile de se tromper de direction !

Une voie verte pour continuer la balade à vélo
Vous longerez la route, avec une séparation végétale

Une fois au centre de Léognan, nous avons voulu rentrer par une partie du tracé de l’Eurovélo 3, la véloroute de Pélerins. Eh bien sachez que vous aurez le plaisir de vous retrouver face à une petite côté, sans aucun aménagement cyclable. C’est dommage de devoir attendre d’être sur un itinéraire cyclable européen pour se retrouver lâché au milieu de la route ! Quoiqu’il en soit, vous retrouverez rapidement une voie verte de l’autre côté de la route. Et bien entendu, vous ne manquerez pas de longer des vignes. Vous foulez tout de même les terres de l’appellation Pessac Léognan !

Le vignoble de Pessac Léognan
Quelques rangs de vignes

Rentre à Bordeaux à vélo

Encore quelques coups de pédales sur l’Eurovélo 3, puis nous avons choisi de la quitter pour passer par Gradignan et de le Cours de la Libération à Talence. C’est qu’on avait une petite idée derrière la tête : aller boire un verre en terrasse au Domaine de Rabat !

L'Eurovélo 3, ou la véloroute des pélerins
Est-ce bien la bonne direction ?

La fin du voyage est simple : tout droit jusqu’à la cathédrale de Bordeaux. Simple, ou presque, puisqu’une fois le long du tram à Talence, les aménagements cyclables se resserrent et se confondent avec le trottoir, et parfois même disparaissent complètement (un logo vélo peint sur la route est-il un aménagement ? Vaste débat !). Tout ceci nous aura permis de profiter d’une belle journée, et de prendre l’air en rejoignant la forêt du Bourgailh à vélo !

Envie de partir dans une autre direction ? Découvrez donc le nord de la Métropole en roulant jusqu’à Ambès !


Découvrez d’autres aventures de Laurette à Bicyclette !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *