Faire le tour de l’Ile de Ré à vélo était comme une suite à notre balade sur l’Ile d’Oléron. Deux îles, deux ambiances ! Nous sommes arrivés sur place la veille, depuis Rochefort via la Vélodyssée. La Vélodyssée, c’est cette magnifique Eurovélo 1 qui, en France, longe la côte atlantique et traverse la Bretragne. Un vrai monument du cyclotourisme. L’Ile de Ré est, pour sa part, très bien équipée en voies vertes. Des pistes cyclables la sillonnent de toutes part, tant au milieu des vignes que des marais. On y dénombre pas moins de 138km d’itinéraires cyclables. Vous devriez y trouver votre bonheur !

Le tour de l’Ile de Ré à vélo – L’itinéraire

Distance parcourue : 88 km
Durée estimée : 8 à 10h

Dénivelé positif : 270m
Difficulté : facile

Pour accéder à l’Ile de Ré à vélo, vous pouvez soit prendre un train jusqu’à La Rochelle (moyennant une réservation de place de vélo si vous prenez l’Intercité), soit en faire un étape d’un voyage par exemple sur la Vélodyssée. Si vous vous déplacez en voiture avec les vélos sur le porte bagages, suivez donc le GPS ! Et vous pourrez aussi bien sûr louer des vélos sur l’île de Ré si besoin.

Côté hébergement, nous avons dormi la veille à La Flotte à l’hôtel l’Hippocampe. Sachez que si besoin, vous trouverez sur place de quoi réparer ou ajuster vos vélos. L’emplacement est intéressant car à proximité immédiate à pied de la vie nocturne de La Flotte. Autrement, vous pouvez consulter les offres disponibles à La Flotte en cliquant ici.

Nous sommes repartis en fin de journée en train depuis La Rochelle. Si toutefois vous souhaitez y dormir, n’hésitez pas à consulter les offres d’hébergement en cliquant ici.

Commencer le tour de l’Ile de Ré à vélo

Vous l’aurez compris, notre itinéraire pour faire le tour de l’Ile de Ré à vélo commence à La Flotte. Compte-tenu du kilométrage estimé de la journée, nous avons préféré partir tôt et prendre le petit déjeuner à Saint-Martin-en-Ré.

Ile de Ré à vélo, top départ !
Départ de La Flotte pour le tour de l’Ile de Ré à vélo

Quelques coups de pédale et vous serez sortis de La Flotte. Une belle voie verte vous accompagnera, d’abord entre forêt et champs, puis en piste cyclable à côté de la route. C’est finalement un confort auquel vous devriez vous habituer en faisant le tour de l’Ile de Ré à vélo.

Voie verte et cyclotourisme
C’est un vrai plaisir de rouler ici

L’entrée dans Saint-Martin-en-Ré devrait vous ravir. C’est une série d’anciennes portes que vous traverserez, sur une voie verte où les voitures sont proscrites. Vous contournerez un édifice de haute sécurité, à savoir la maison d’arrêt de Saint-Martin. Pour vous dépayser un peu, consultez les avis Google de cet établissement, ils valent le détour.

Ile de Ré à vélo et Saint-Martin-en-Ré
On aperçoit une première ouverture dans les remparts

Petit-déjeuner à Saint-Martin-en-Ré

Lorsque vous passerez la porte Thoiras, sachez que vous pénétrerez dans la ville fortifiée de Saint-Martin-en-Ré, avec sa fameuse citadelle. La ville en elle-même, capitale économique et administrative de l’Ile de Ré depuis presque toujours, a été fortifiée sur des plans de Vauban entre 1681 et 1685. Il s’agit d’ailleurs d’une de ses premières réalisations. Sa taille impressionnante devait permettre à tous les habitants de l’Ile de Ré d’y trouver refuge en cas d’attaque ennemie. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le site de l’office du tourisme au sujet.

Ile de Ré à vélo, Saint-Martin-en-Ré et sa porte Thoiras
Entrée dans Saint-Martin-en-Ré

Comme nous, vous voudrez certainement rejoindre les murailles du front de mer, pour vous rendre compte de l’édifice. Vous y trouverez un phare d’environ 9 mètres de haut, marquant l’entrée du port avec sa balise face à lui.

Ile de Ré à vélo et ses phares
Comme une envie d’aller voir ce phare de plus près

C’est au cœur de Saint-Martin-en-Ré que nous nous sommes arrêtés pour le petit-déjeuner, à la boulangerie Do Ré Mie, qui propose à peu près tout ce qu’on peut imaginer en boulangerie. De quoi se préparer pour une belle journée, et faire quelques réserves !

Ile de Ré et cyclotourisme
Quelques commerces à Saint-Martin-en-Ré

En sortant de la ville, vous trouverez des toilettes publiques. Puis vous continuerez sur le réseau de pistes cyclables de l’Ile de Ré. Vous devriez y croiser du monde, la fréquentation étant très importante en été.

L'île de Ré à vélo se partage
Quelques cyclistes en direction de l’océan

L’isthme du Martray

La piste cyclable que vous emprunterez longera l’océan. C’est un vrai plaisir de rouler à cet endroit, avec l’odeur des marées et la vue sur le continent au loin.

Ile de Ré à vélo et ses aménagements cyclables juste parfaits
Toute la beauté de l’île de Ré

Ensuite, vous aurez le choix de partir en direction de Loix, si vous voulez réellement faire un tour complet de l’Ile de Ré à vélo. Nous avons pour notre part préféré continuer notre route, dans la mesure où la journée s’annonçait assez chargée en km. Sachez que ce détour devrait vous prendre environ 10km de plus. Nous avons ainsi rejoint directement l’isthme du Martray. Si une digue le protège aujourd’hui des caprices de l’océan, sachez que jusqu’au XVIIème siècle, c’est un détroit qui séparait l’île de Ré en deux. C’est l’intérêt militaire qui y fera construire un certain nombre d’aménagements.

Cyclotourisme et marais
Rouler le long des canaux

Vous arriverez ensuite rapidement à Ars-en-Ré, petite pause citadine avant de reprendre les pistes cyclables au milieu des marais salants.

Voie verte au milieu des marais
Une très belle balade au milieu des marais salants

C’est une balade qui se veut reposante, et qui invite à la contemplation. En vous arrêtant, vous devriez pouvoir observer un certain nombre d’oiseaux. Vous y croiserez également quelques mammifères moins sauvages, comme des chevaux.

Balade à vélo sur l'île de Ré au milieu des goélands
Des goélands au milieu des marais

Vous finirez alors par arriver aux Portes-en-Ré. Si son emplacement stratégique a eu les faveurs de Vauban, qui améliora la redoute construite en 1673, ce sont finalement les assauts répétés de l’océan qui auront raison des lieux. Nous nous sommes promenés en ville, avant de reprendre la route sur notre tour de l’Ile de Ré à vélo.

Ile de Ré à vélo et les Portes-en-Ré
Ruelle aux Portes-en-Ré

Rejoindre le phare des baleines

La suite est une magnifique succession de petites rues de village ainsi que de pistes cyclables entre forêt et route. Nous avons voulu tenter un chemin étroit en forêt, vous savez, celui où on se dit « ça passe, venez ! ». Eh bien, tentative avortée, nous nous sommes retrouvés sur un chemin forestier avec une belle épaisseur de sable. Demi-tour !

Voie verte sur l'île de Ré et forêt
La voie verte au milieu des bois

Sur une sortie à vélo, il y a très souvent un objectif symbolique, un peu comme cette bouée qu’on veut toujours rejoindre à la nage. Eh bien sur une île, cet objectif est tout trouvé : c’est le phare ! Ici, on parle du phare des baleines, dont vous commencerez à voir pointer le bout du nez par-dessus les arbres. Sa hauteur de 57m fait que vous aurez tout de même encore quelques km à parcourir pour le rejoindre. Heureusement, il s’agira encore et toujours de piste cyclables très agréables.

Le phare des baleines au loin
Le phare des baleines approche

Une fois arrivés au phare, prenez le temps de déambuler, d’en faire le tour pour l’admirer encore. Vous trouverez derrière la vieille tour des baleines, qui surplombe une falaise et une plage de galets.

Le phare des baleines
Vous devrez descendre des vélos pour approcher le phare des baleines

Compte-tenu que nous n’avions fait « que » 35km sur les 88km prévus sur la journée, nous n’avons pas non plus tant trainé, l’objectif étant malgré tout d’avoir un train à La Rochelle pour rentrer. Nous sommes donc repartis en rejoignant Saint-Clément-des-Baleines, avant de retrouver l’itinéraire déjà emprunté à l’aller. L’inconvénient de la présence d’un isthme est que pour faire le tour de l’Ile de Ré à vélo, il faut forcément repasser en partie par le même chemin !

Balade à vélo à Saint-Clément-des-Baleines
On est rarement seuls sur l’île de Ré à vélo !

La côte Sud de l’Ile de ré

En repassant par Ars-en-Ré, nous avons fait une petite pause pour manger au restaurant Le Grenier à Sel. Une très belle découverte, avec une terrasse au calme et des plats délicieux. On n’en n’attendait pas tant d’une petite pause du midi ! Ca nous a permis de repartir en pleine forme pour continuer notre tour de l’Ile de Ré à vélo, avec des pistes cyclables toujours aussi confortables.

Piste cyclable sur l'île de Ré
Le réseau cyclable de l’île de Ré est réellement agréable

Nous avons voulu faire une très légère variante pour rejoindre l’isthme de Martray. L’occasion de prendre la mesure de l’impressionnante digue qui protège les lieux.

L'isthme de Martray est protégé par une digue
La digue est à l’épreuve des vagues

Les pistes cyclables vous emmèneront ensuite au cœur de La Couarde-sur-Mer. Arrêtez-vous sur son église, où vous observerez la mention « République Française – Liberté – Egalité – Fraternité ». C’est en 1889 que le maire y fera graver cet épigraphe, en commémoration des 100 ans de la révolution française. Sachez que l’église paroissiale Notre-Dame-de-l’Annonciation est une des deux seules églises républicaines de Charente-Maritime (avec celle de Loix).

La Couarde-sur-Mer et son église républicaine
Il faut également descendre de son vélo à La Couarde-sur-Mer

C’est reparti pour un bol d’air, avec des pistes cyclables toujours plus agréables et roulantes. Elles vous feront traverser Le Bois-Plage-en-Ré. Passé ce village, nous en avons profité pour rejoindre la plage du Gros Jonc et jeter un regard sur l’océan.

Ile de Ré à vélo passe par la plage du Gros Jonc
Regard sur l’océan à la plage du Gros Jonc

La suite se déroule sur une piste cyclable parallèle à la route, qui peut vous mener presque jusqu’au pont. C’est comme toujours sur cette île très roulant.

Piste cyclable sur l'île de Ré
Les arbres ne seront pas toujours là pour vous protéger de la route

Quitter l’Ile de Ré à vélo

Avant de quitter l’île de Ré, nous avons fait un petit crochet à Sainte-Marie-de-Ré. C’est un village très mignon, avec son église, qui vaut le coup d’être traversé.

Ile de Ré à vélo et ses villages
C’est très calme à Sainte-Marie-en-Ré

Puis nous vous recommandons de jeter un dernier regard aux plages rétaises. C’est ce que nous avons fait à la plage de Port Notre-Dame.

Ile de Ré à vélo et ses plages
Le long de la plage de Port Notre-Dame

Vous pourrez ensuite revenir à votre rythme vers le pont de l’île de Ré, en traversant Rivedoux Plage. Lors de la traversée, vous aurez une vue magnifique sur le Pertuis Breton sur le continent !

Le pont de l'île de Ré
Il y a de l’activité autour du pont de l’île de Ré

Attention, ne vous laissez pas trop emporter par la vitesse en bas du pont, car pour suivre l’itinéraire que nous vous proposons, il vous faudra faire un demi-tour sur votre gauche pour passer sous l’ouvrage. C’est d’ailleurs l’occasion de descendre un peu plus bas, avant de … remonter, bien entendu ! Si vous êtes des cyclotouristes chargés de bagages, l’effort n’en sera que meilleur.

Le pont de l'île de Ré permet d'admirer les falaises de calcaire du pertuis breton
Les falaises du Pertuis Breton depuis le pont de l’île de Ré

De l’Ile de Ré à La Rochelle à vélo

Puis vous traverserez les quartiers des Rivauds, de Laleu et de La Pallice, entre habitations, zone industrielle et zone portuaire. C’est une petite balade qui vous emmènera tout droit vers la Pointe de Chef de Baie.

Le cyclotourisme fait passer par des coeurs de villages
Une balade à vélo en ville

Passé ce point, vous longerez l’océan du haut d’une falaise abrupte, de plus ou moins loin. C’est une très belle façon d’approcher de La Rochelle ! Vous serez sur une voie verte, dont la fin a été terminée peu après notre passage. C’est un bout de chemin qui fait du bien, qui a comme une âme de cyclotourisme.

La Rochelle se laisse apercevoir du haut des falaises
Les falaises de calcaire et La Rochelle

Vous approcherez doucement du vieux port, où vous pourrez profiter de l’ambiance pour faire un petit goûter bien mérité. Nous avons mangé d’excellentes crêpes à la Crêperie des Dames, on ne peut que vous le recommander.

La Rochelle et ses allées
Bientôt le goûter !

Plus qu’à parcourir les quelques centaines qui vous séparent de la gare pour rentrer ! Si vous souhaitez dormir à La Rochelle, vous pouvez tout à fait consulter les hébergements en cliquant ici. Vous passerez certainement une magnifique soirée !

La gare de La Rochelle
Fin du voyage au milieu des travaux

Si votre but est de partir vers le sud sur la Vélodyssée, n’hésitez pas à consulter notre article de Rochefort à l’île de Ré :


Découvrez d’autres aventures de Laurette à Bicyclette !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.