Nous avions une semaine de vacances en commun, avec un petit groupe d’amis. L’envie de faire du vélo. Une canicule en cours sur tout le territoire français. Quoi de plus naturel que de partir en Bretagne ? Découvrez à travers cette série d’articles notre voyage sur la côte sud de la Bretagne à vélo, de Vannes à Quimper en passant par la Pointe du Raz. Une session cyclotourisme 6 jours durant, avec des habitués et des novices. Et même … du beau temps !

Le sud de la Bretagne à vélo – L’itinéraire

Distance parcourue : 384km
Durée estimée : 6 jours

Dénivelé positif : 3159 m
Difficulté : intermédiaire

L’itinéraire retenu alterne entre voies vertes, pistes cyclables et routes secondaires. Vous pourrez y retrouver de magnifiques paysages, la côte, l’arrière-pays … C’est une diversité qui permet de profiter réellement de ce voyage sur la côte sud de la Bretagne à vélo.

Le Sud de la Bretagne à vélo et ses traversées en bateaux
Quelques traversées en bateaux vous attendront. Attention aux horaires !

Les aménagements cyclables ne seront pas toujours présents, mais certains sont vraiment agréables. Vous trouverez également des journées faciles, et d’autres moins évidentes. Petite pensée pour la fameuse côte de Beg Menez à Fouesnant. Le défi ? Réussir à la monter sans s’arrêter, et sans mettre le pied à terre. Le tout avec des bagages. Certains d’entre nous ont réussi, d’autres non … et vous ?

N’hésitez pas à descendre en fin d’article pour découvrir une à une les journées qui auront composé ce voyage au sud de la Bretagne à vélo en fin d’article. Nous essayons de donner un maximum de détails sur le trajet, les points d’attention, les lieux où manger, où dormir …

Si vous souhaitez approfondir la préparation, vous pouvez consulter notre article sur la création d’un itinéraire à vélo.

Pensez bien à faire une première journée assez courte. Le temps de récupérer le matériel, de le régler et de prendre la route, vous risquez de devoir partir moins tôt que les journées suivantes !

La location de vélo en Bretagne

Nous avons fait des recherches pour savoir comment nous organiser pour les vélos. Nous avons regardé comment venir avec les nôtres, et il est possible d’avoir un billet de TGV avec emplacement vélo depuis Paris par exemple (payant pour un vélo non démonté). Attention toutefois, nous vous recommandons de vous y prendre à l’avance, dans la mesure où le nombre de places y est limité.

Au départ de Bordeaux, il est également possible de prendre l’intercité jusqu’à Nantes, puis un TER jusqu’à Vannes, et ce avec un vélo non démonté également.

Pour plus de simplicité, nous avons cette fois-ci choisi de voyager sans nos vélos. D’autant plus que dorénavant, le transport de vélos est payant l’été dans les TER, et demande donc d’anticiper ses déplacements pour réserver une place.

Nous avons finalement retenu l’agence de location Véloc’Ouest, qui permet de récupérer et de rendre les vélos n’importe où en Bretagne (et dans les départements à proximité) ou au sein d’une de leurs agences. Nous avons trouvé le concept très pratique. Petite nuance cependant : dans la mesure où nous nous y sommes pris un peu tard, nous n’avons pas pu avoir des vélos extrêmement adaptés au cyclotourisme. Ils étaient très bien sur du plat, mais peu adaptés à d’autres terrains. Heureusement, en cours de route, ils nous ont remplacé certains vélos à mesure qu’ils en récupéraient d’autres. Il sont donc assez flexibles, il suffit juste de se fixer un rdv.

Le sud de la Bretagne à vélo et ses côtes
Nous nous sommes assurés que les vélos avaient des porte-bagages pour nos sacoches

Vous pourrez également y louer des accessoires, comme des sacoches, des casques … Pour le coup, nous avions pris le train avec notre matériel, nous avons trouvé ça plus pratique.

Où dormir sur le long de la côte sud de la Bretagne à vélo

Pour dormir, nous avons tendance à favoriser des hébergements en dur. Ci-dessous les hébergements que nous avons retenu et validés, n’hésitez pas à cliquer sur les liens pour réserver. Ils ont toujours trouvé une solution pour que nous puissions garer nos vélos en toute sécurité. Retrouvez tout le détail dans les articles détaillant chaque journée.

A Vannes, ville de départ de notre voyage à vélo, nous n’avons pas d’hébergement à vous recommander, mais vous pouvez comparer les offres disponibles en cliquant ici.

A Carnac, nous avons dormi à l’Hôtel de la Marine, établissement en cœur de ville permettant de sortir facilement pour manger le soir. Comparez également les autres offres disponibles en cliquant ici.

A Lorient, c’est à l’auberge de jeunesse Hi France que nous avons déposé nos sacoches. Un peu excentrée, mais peu onéreuse, on peut y prendre des lits ou des chambes. Comparez également les autres offres disponibles en cliquant ici.

A Concarneau, nous avons dormi à l’hôtel du Lin, établissement confortable aux propriétaires charmants, dont l’emplacement permet de se rendre dans la ville fortifiée à pieds. Comparez également les autres offres disponibles en cliquant ici.

A Plomeur, c’est le Relais Bigouden qui nous a accueillis, avec un restaurant si vous n’avez pas pris de quoi manger. Comparez également les autres offres disponibles en cliquant ici.

A Auderne, nous avons choisi l’Hôtel Camping Naéco Audierne situé à Plouhinec, avec une petit côté pour y parvenir. Pensez à faire tout ce que vous voulez faire en ville avant de vous y rendre. Comparez également les autres offres disponibles en cliquant ici.

A Quimper, nous avons dormi chez de la famille, mais si vous souhaitez comparer les offres disponibles, vous pouvez cliquer ici.

Le détail de chaque journée

Ce voyage dans le sud de la Bretagne à vélo s’est décomposé en 6 journées, toutes assez différentes les unes des autres. Parcourez donc les articles correspondants pour y découvrir tout en détail !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.