Objectif de cette deuxième journée de notre virée cyclotourisme sur la côte sud de la Bretagne : relier Carnac à Lorient à vélo. C’est la véloroute du littoral, la V45, en partie réalisée, qui vous permettra régulièrement de rouler en site propre. Entre la magnifique presqu’île de Quiberon, des forêts, des plages, et quelques traversées en bateau, c’est une très belle balade à vélo qui vous attend ! Avec un vrai coup de cœur sur la crêperie du midi. Rdv en milieu d’article pour en savoir plus.

Carnac Lorient à vélo – L’itinéraire

Distance parcourue : 67km
Durée estimée : 6 à 8h

Dénivelé positif : 301m
Difficulté : facile

Côté hébergements, nous avons dormi la veille à l’Hôtel de la Marine à Carnac. Un petit hôtel charmant et bien placé, idéal pour profiter de la soirée à Carnac. Vous pouvez également consulter les hébergements disponibles à Carnac en cliquant ici.

Après la journée de Carnac à Lorient à vélo, nous avons dormi à l’auberge de jeunesse Hi France, bien pratique quand on est nombreux. Et puis une auberge de jeunesse, c’est toujours une belle occasion de faire des rencontres ! Autrement, n’hésitez pas à consulter les offres disponibles à Lorient en cliquant ici.

Quitter Carnac à vélo

Nous avons profité la veille d’une soirée reposante à Carnac. Aussi, ce début de journée de cyclotourisme ne nécessitait pas de s’attarder en ville. Nous sommes donc rapidement sortis de Carnac, le long de la départementale principale. Malheureusement, nous n’avions pas de pistes cyclables à notre disposition sur le secteur, nous sommes donc partis au plus court.

Départ pour Carnac Lorient à vélo
Pas trop de circulation sur la route

Première étape sur l’itinéraire Carnac Lorient à vélo : Plouharnel. A vrai dire, cette étape était plus intéressée avec un véritable attrait gastronomique à travers sa biscuiterie artisanale Simon. Craquerez-vous déjà pour un Kouign Aman ?

Carnac Lorient à vélo via la biscuiterie Simon
Dur de résister devant la biscuiterie Simon, même de bon matin !

Juste à côté de cette biscuiterie se trouve la gare de Plouharnel. Elle est desservie par le Tire-Bouchon, un TER estival entre Auray et Quiberon. Il peut vous permettre de vous économiser quelques km pour rejoindre le fond de la presqu’île, ou pour en repartir. Pour vous aider dans votre choix, gardez en tête qu’elle fait 14km de long. Mais vous le verrez, les paysages valent le coup !

Carnac Lorient à vélo et la gare de Plouharnel
En face de la biscuiterie, vous pourrez attendre le train pour Quiberon

Nous avons fait le choix de faire l’aller-retour à vélo. Sans aller jusqu’au fond de la presqu’île, qui était à ce moment-là un foyer épidémique du covid. C’est vrai que c’est une information qui a tendance à refroidir d’y aller.

La presqu’île de Quiberon à vélo

Pour rentrer sur la presqu’île, nous avons longé sur quelques centaines de mètres la baie de Plouharnel avant de rejoindre une belle piste cyclable isolée de la route, la V5.

La baie de Plouharnel
La baie de Plouharnel sur votre gauche

Cette voie verte vous amènera tout droit à Penthièvre, avec sa gare, et surtout sa côte que vous longerez à partir de ce point. Vous y trouverez de nombreux accès à la plage, qui seront autant de tentations !

Carnac Lorient via la plage !
Un des accès plage que vous rencontrerez souvent

Puis vous rejoindrez l’isthme, point où la largeur de la terre suffit tout juste à faire passer la voie ferrée, la route et la piste cyclable. Une gare a même été logée à cet emplacement. Vous aurez alors une très belle vue sur le fort de Penthièvre, construit au XVIIIème siècle et chargé en histoire.

Un vélo et le fort de Penthièvre
Vue sur le fort de Penthièvre

En suivant la trace de notre itinéraire de Carnac à Lorient à vélo, vous roulerez ensuite le long de la côte sauvage si célèbre sur cette presqu’île. Parfois en montée, parfois en descente, votre regard sera constamment attiré par ce panorama entre dunes et falaises.

Carnac Lorient à vélo via Quiberon et sa côte sauvage
Un extrait de la côte sauvage, à ne pas manquer

Nous avons fini par interrompre cette magnifique déambulation pour repartir vers le nord. Il était temps de reprendre la direction de Lorient !

La première traversée en bateau

Si vous choisissez comme nous de reprendre la route à vélo, et non en train, vous admirerez évidemment les mêmes paysages, mais dans l’autre sens. Avec une petite variation pour essayer de faire une boucle que c’était possible : nous sommes passés par la gare de Saint-Pierre-de-Quiberon.

Chemin le long de la voie ferrée, idéal pour du cyclotourisme
Un chemin vous permettra de repartir en longeant la voie ferrée

La suite de l’itinéraire Carnac Lorient à vélo continuera à vous proposer des voies vertes en sites propre. Vous serez sur un sol en dur, non bitumé, qui permet de bien avancer. Autour de vous, de grandes étendues, et parfois quelques bois.

Carnac Lorient à vélo et ses sous-bois
Promenade dans les bois

Retour sur la plage

L’arrivée sur le territoire de la ville d’Erdeven marquera un léger changement, puisque cette fois-ci la piste cyclable sera soit sur le trottoir, soit sur une bande en bordure de chaussée. Ces aménagements vous mèneront jusqu’à la plage de Kerhillio, où des chars à voile allaient se lancer lors de notre passage.

Les chars à voile sur la plage
Chars à voile en préparation sur fond de presqu’île de Quiberon

Puis vous emprunterez une petite route peu passante, pour quitte cette plage et rejoindre celle de Kerouriec. Il vous faudra rejoindre le fond du parking voitures pour trouver la suite de la voie verte, qui se présentera sous la forme d’un chemin au milieu des dunes, au sein d’un paysage semi désertique. Une balade très agréable !

Carnac Lorient à vélo et ses chemins de sable préférés des cyclotouristes
La balade est réellement agréable

C’est au bout de ce chemin que vous rejoindrez Etel, avec la première traversée en bateau de la journée. Sachez qu’il est fermé d’octobre à avril. Il vous permettra d’effectuer la traversée de la rivière d’Etel en quelques minutes, et avec vos vélos. Vous pouvez consulter plus d’informations concernant cette traversée en cliquant ici. En débarquant sur l’autre rive, selon la marée, ne manquez pas le défi de remonter la passerelle d’accès au quai à vélo !

Cyclotourisme et traversée en bateau version 1
Traversée rapide mais magnifique !

Plouhinec et sa crêperie

En sortant du bateau s’est posée la question du repas du midi. Consultation des cartes, horaires de dimanche, pas facile de trouver quelque chose. Il y a bien le bar Tar El Mor à quelques dizaines de mètres, mais il était complet. Qu’à cela ne tienne, nous avons roulé jusqu’à Plouhinec, à un peu plus de 5km, où nous avons fini par trouver une crêperie qui restera dans les meilleures du voyage. Il s’agit du restaurant Le Clos Marine, qu’on vous recommande vivement. Non seulement vous serez bien accueillis, mais en plus vous mangerez très bien. Et s’il fait beau, profitez des transats pour une petite sieste avant de repartir !

Crêperie Le Clos Marine
La crêperie Le Clos Marine est dans une maison typique

D’ailleurs, nous avions bien pris notre temps, ce qui nous a légèrement inquiétés pour la suite. Il nous restait quand même deux traversées en bateau, en horaires du dimanche ! Nous avons donc limité les pauses jusqu’au premier bateau, histoire d’être plus sereins sur la suite. Ensuite, le temps d’une balade entre villages et champs, et vous arriverez rapidement à la petite mer de Gâvres. Le paradis des kitesurfs !

Tout cyclotouriste s'arrêtera pour regarder les kitesurfs
Comme une envie de faire une pause pour admirer le balai des kitesurfs

Il faut dire que du vent, il n’en manque pas. Nous avons pris un fort vent de face le long de la presqu’île de Gâvres. Ces quelques km nous ont paru tellement longs, on espère que vous aurez moins de résistance !

Rejoindre Lorient à vélo (et en bateau)

Nous avons rejoint l’embarcadère de la CTRL, la Compagnie de Transport de la Région Lorientaise. A Lorient, les transports en commun, ce sont des bus, mais aussi des bateaux. Et ça, c’est une idée qui nous a séduits ! Pour plus d’informations sur les plans et les horaires de bateaux, n’hésitez pas à consulter le site de la CTRL. Vous pourrez ainsi embarquer dans le B4 reliant l’embarcadère de Gâvres à Locmalo à Port-Louis. Quelques minutes de traversée, et vous serez déjà à Port-Louis.

Cyclotourisme et traversée en bateau version 2
Les vélos pourront être chargés sans difficulté à bord du B4

Prenez le temps de vous promener à Port-Louis, ses ruelles devraient vous ravir. Et prenez bien connaissances des horaires du prochain bateau, le B2, qui vous permettra de rejoindre Lorient. Pour nous, en horaire du dimanche, il s’agissait du B5, dont le dernier bateau était à 18h45. Nous l’avons attendu tranquillement en terrasse, au bar La Peau de l’Ours (que nous vous recommandons), à siroter des bières pour se récompenser d’une belle journée de cyclotourisme. Il faut dire que vous arriverez presque au bout de l’itinéraire Carnac Lorient à vélo, selon où vous aurez choisi de dormir.

Un joli stock de vélos
Les vélos aussi se reposent !

La traversée jusqu’à Lorient est très agréable. Elle prendra cette fois-ci un petit quart d’heure, ce qui vous permettra de profiter du paysage, pendant que vous et votre vélo vous faites transporter de l’autre côté de la rade de Lorient.

Cyclotourisme et traversée à vélo version 3
Un peu plus de vélos sur le bateau pour Lorient !

Dormir à Lorient

Une fois de l’autre côté de la rade, c’est déjà la fin de la journée de cyclotourisme de Carnac à Lorient à vélo. Il ne reste plus qu’à traverser la ville pour rejoindre votre hébergement.

Carnac Lorient à vélo et sa statue de la liberté
Ne manquez pas cette statue de la liberté à Lorient

Nous avons choisi de dormir à l’auberge de jeunesse Hi France. C’est un établissement assez grand, avec un petit-déjeuner le matin. Il n’y avait pas tant de monde lorsque nous sommes passés, certainement pour cause de pandémie. Puis nous sommes allés en ville le soir pour nous promener et manger quelque part. Une belle soirée lorientaise !

Continuons ensemble l’itinéraire sur la côte sud de la Bretagne à vélo :


Découvrez d’autres aventures de Laurette à Bicyclette !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.