La Vélodyssée est certainement un nom familier pour vous, qui réveille les doux souvenirs de vacances au milieu des pins, au son des vagues de l’atlantique. Il s’agit de la partie française de l’Eurovélo 1. C’est donc un itinéraire majeur de cyclotourisme en France et en Europe. Les aménagements y sont omniprésents et accessibles à tous les niveaux. C’est d’ailleurs ce qui constitue son principal atout. Mais ce n’est pas tout, puisque l’Eurovélo 1 est également nommée itinéraire de la côte atlantique. C’est donc une chevauchée de presque 1 300 km sur la côte ouest de la France. Avec, pour varier les plaisirs, une traversée dans les terres de la Bretagne le long du canal de Nantes à Brest. Envie de rêver ? C’est parti !

La Vélodyssée – Itinéraire(s)

Ici, nous ne vous présenterons pas de durée, compte-tenu des multiples possibilités qui s’offrent à vous sur cet itinéraire. Vous pouvez choisir d’en parcourir tout ou partie, par segments, d’ajouter des « écarts » à cette magnifique Eurovélo via les îles atlantiques par exemple … Tout est question de savoir combien de temps vous pouvez y consacrer. Sachez tout de même que l’Eurovélo 1 est relativement plate sur toute sa longueur.

La Vélodyssée et ses panneaux
La Vélodyssée est très bien balisée

Nous vous présentons donc sur cette carte à la fois l’itinéraire officiel, mais aussi nos itinéraires, qui vous permettront d’aller chercher du détail jour par jour. Retrouvez les liens vers ces articles en bas de page. Vous pourrez y découvrir nos conseils et recommandations, qu’il s’agisse d’itinéraire, de repas, d’hébergements … L’idée étant que vous puissiez composer et tracer votre Vélodyssée, en une fois, ou en plusieurs comme nous l’avons fait.

La Vélodyssée en plein soleil
Dans le nord du Médoc, au soleil

La seule partie que nous n’avons pas encore parcourue est entre Roscoff et Nantes, à savoir la grande traversée de la Bretagne via le canal de Nantes à Brest. Mais c’est bien entendu dans nos projets, et cet article sera abondé lorsque nous l’aurons concrétisé.

Accéder à la Vélodyssée

Une question classique du cyclotourisme est de savoir comment gérer les vélos si on ne fait pas une boucle. Nous misons généralement tout sur les trains. Le long de la Vélodyssée, vous rencontrerez des TGV, des Intercités et des TER. Dans les TER, sauf exceptions (notamment en Bretagne et le long de la Loire l’été), il est possible d’embarquer un vélo gratuitement, sans réservation, sous réserve de place disponible. Les TGV et Intercités fonctionnent différemment, puisqu’il vous faudra réserver une place vélo au moment de l’achat de votre billet.

Vous pourrez par exemple rejoindre Hendaye par TER depuis Bordeaux, ou par TGV depuis Paris (ou Bordeaux). Les principales gares à proximité de l’itinéraire sont celles de la côte basque, Arcachon, Bordeaux, La Rochelle, Nantes, ou encore Morlaix à proximité de Roscoff, extrémité nord de l’Eurovélo 1.

Nous vous proposons d’ailleurs deux itinéraires depuis des gares de TER dans les Landes, à savoir Mourcenx et Ychoux. Libre à vous de tracer votre propre chemin d’accès !

La Vélodyssée au milieu des pins
L’Eurovélo 1 et ses forêts de pins

Sachez qu’il est également possible d’accéder à l’Eurovélo 1 de façon sécurisée depuis Bordeaux, et par conséquent depuis Toulouse. Nous vous invitons pour ceci à découvrir la piste cyclable Bordeaux Lacanau, ainsi que notre itinéraire de Bordeaux à Toulouse via la piste cyclable du canal des 2 mers, composée de la magnifique piste cyclable Roger Lapébie et l’incontournable Canal de Garonne.

Enfin, pour sortir un peu des sentiers battus, vous pouvez choisir de rejoindre la côte en descendant l’estuaire de la Gironde à vélo par le sud. C’est ce que nous avons fait sur notre trajet de Bordeaux à l’île d’Oléron.

Les itinéraires connexes à ne pas rater

Il est difficile de dire quelles parties de la Vélodyssée sont les plus belles, tant les paysages sont variés et magiques. En revanche, nous pouvons vous conseiller quelques « écarts », à ne pas rater selon nous. Nous en avons identifié 3, et ce sont tous des îles. Prenez donc le temps de faire le tour de l’île d’Oléron, de l’île de Ré et de l’île de Noirmoutier. Ce sont des lieux à part, très bien aménagés, que des pistes cyclables sillonnent de toutes parts.

Et si une fois en Bretagne, l’envie vous prend de partir à la découverte du littoral, nous pouvons également vous recommander chaudement notre itinéraire sur sa côte sud, de Vannes à la Pointe du Raz. Attention, ça rajoute « quelques » jours !

La Vélodyssée en détails

Retrouvez ci-dessous nos grands itinéraires parcourus sur la Vélodyssée, du sud vers le nord, jusqu’à Nantes pour nous.

C’est un peu court pour vous, et vous souhaitez aller plus loin ? Alors pourquoi ne pas continuer au sud en Espagne ?

Vous l’aurez compris, les possibilités sont infinies pour embrasser au mieux la Vélodyssée. Alors laissez libre cours à vos envies, à vos inspirations, et construisez votre expérience. Elle aura en commun avec la nôtre ce côté inoubliable.

Source de la trace GPX de la Vélodyssée : https://www.lavelodyssee.com/pratique/gps


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *