Notre deuxième étape de notre trajet pour rejoindre l’île d’Oléron depuis Bordeaux : Royan – Ile d’Oléron à vélo. Nous avons emprunté la Vélodyssée, jusqu’à la traversée de la Seudre. C’est à partir de ce point que notre balade à vélo a dévié pour rejoindre l’île d’Oléron. Il y des événements importants en cyclotourisme, comme la traversée de deux ponts ou encore le fait de longer l’océan. Mais surtout, l’arrivée à l’île d’Oléron à vélo, c’est quelque chose !

Côté aménagements, vous rencontrerez principalement de la piste cyclable en site propre tant que vous serez sur la Vélodyssée. C’est après que ça se corse, avec notamment la traversée du pont de l’île d’Oléron dont les aménagements cyclables ne sont pas encore terminés. Une fois sur l’île, tout ira mieux !

Royan Ile d’Oléron à vélo – L’itinéraire

Distance parcourue : 52km
Durée estimée : 5 à 6h

Dénivelé positif : 181m
Difficulté : facile

Si comme nous vous avez une certaine appétence pour les chambres d’hôtes et autres logements en location, voici quelques détails sur les hébergements. La veille, nous arrivions de Pauillac, et nous avons passé la nuit dans une très belle chambre d’hôtes à Saint-Palais-sur-Mer, dans une maison bourgeoise typique : la Villa Frivole. N’hésitez pas à cliquer sur le lien pour trouver le meilleur prix. Autrement, vous pourrez comparer les différentes offres disponibles en cliquant ici.

Le soir, nous avons dormi à Dolus d’Oléron, dans un Airbnb. Vous pouvez réserver directement sur le lien, si vous avez la chance qu’il soit disponible. Pour en savoir plus, rendez-vous en toute fin d’article ! Autrement, vous pouvez comparer les différentes offres disponibles sur l’île d’Oléron en cliquant ici.

Quitter l’agglomération de Royan à vélo

Le matin, nous avons pris un bon petit déjeuner dans notre chambre d’hôtes, la Villa Frivole, à Saint-Palais-sur-Mer. Rien de tel pour bien commencer une journée de cyclotourisme ! Et puis, même si la distance du jour était moins longue, il y a quand même quelques km à parcourir pour faire Royan – Ile d’Oléron à vélo.

Au départ, vous longerez la côte de suffisamment loin pour n’apercevoir l’eau que par quelques ruelles. Le premier arrêt touristique ne tardera pas à venir, puisque la chapelle des aviateurs se présentera à vous au bout d’un bon kilomètre d’effort. Il s’agit d’une chapelle édifiée à la base par un industriel à la demande de sa femme en 1904, rapidement devenue la patronne des aviateurs en 1908. Elle se fera par la suite une petite réputation dans le milieu du pèlerinage aérien.

Sortez de la Vélodyssée et admirez la chapelle des aviateurs
Pour voir la chapelle des aviateurs, il faudra légèrement sortir de la Velodyssée

Second arrêt touristique seulement quelques mètres plus loin : le phare de Terre-Nègre. On ne quitte pas si facilement l’agglomération de Royan ! Il s’agit ici d’un phare servant à signaler un banc de sable sur la passe sud de l’estuaire. Sa construction s’est achevée en 1773, avant de subir au fil du temps des travaux d’agrandissement et d’ajout d’un feu, pour aujourd’hui culminer à 26m de hauteur.

Faites une pause sur l'itinéraire Royan Ile d'Oléron à vélo pour admirer le phare de Terre-Nègre
Le phare de Terre-Nègre était fermé lors de notre passage

Remontez maintenant sur vos vélos et continuez votre itinéraire sur la Vélodyssée. Vous serez beaucoup plus proches de la côte, avec un point de vue sur les quelques carrelets.

La Vélodyssée vous fera voir de nombreux carrelets
Les carrelets sont omniprésents sur l’estuaire de la Gironde

Royan et la côte de beauté

Vous arriverez ensuite à un très beau point de vue en hauteur, sur la plage de la Grande Côte et sur l’estuaire de la Gironde. Nous y avons rencontré un couple de nounous, promenant 8 enfants bien assis et attachés dans des vélos cargo électriques. Chacun pouvait transporter 4 enfants. Un chargement impressionnant !

Le cyclotourisme, c'est aussi des plages !
La plage de la grande côte semble s’étendre à l’infini sous nos yeux

La piste cyclable continuera à longer la côte, en passant par La Palmyre et son fameux zoo.

En faisant Royan Ile d'Oléron à vélo, c'est ce type d'aménagements que vous rencontrerez
La Vélodyssée longe le littoral

Elle arrive ensuite au phare de la Coubre à La Tremblade. Construit en 1905 et haut de 64m, il s’agit là du plus haut phare de la côte charentaise. Sachez que de nombreux édifices se sont relayés à cet emplacement, tous emportés par l’océan et l’érosion. D’ailleurs, si à sa construction le phare actuel était situé à 1800m de l’eau, il n’était en 2018 plus qu’à 150m.

Le phare de la Coubre se situe sur la Vélodyssée, sur l'itinéraire Royan Ile d'Oléron à vélo
Le phare de la Coubre est visible de loin, et apparait parfois entre les arbres

La côte sauvage

La suite de l’itinéraire vous fera remonter vers le nord sur les pistes cyclables de la Vélodyssée. Vous serez au milieu de la forêt, et vous croiserez quelques panneaux qui vous rappelleront que l’océan est très proche sur votre gauche. Si vous décidez d’aller vous y baigner, sachez qu’il s’agit de la côte sauvage. Orientée plein ouest, vous y retrouverez de nombreuses baïnes. Pour votre sécurité, il est fortement recommandé de vous baigner sur les plages surveillées. Le courant créé par les baïnes pouvant être extrêmement dangereux !

Paysage typique de la Vélodyssée : des pins !
La piste cyclable longe la côte sauvage dans une forêt

Nous avons d’ailleurs préféré profiter de ce bel aménagement cyclable pour avancer un peu. Nous sommes donc partis tout droit vers le nord !

Traverser la Seudre

La Vélodyssée vous amènera tout droit vers la traversée de la Seudre. Tout droit, ou presque ! Il vous faudra de plus en plus longer une route, et parfois tourner à un rond-point. Mais ne vous inquiétez pas, les aménagements sont vraiment bien faits, et vous serez toujours isolés de la circulation, bien qu’en bord de route.

Une très belle piste cyclable pour faire Royan Ile d'Oléron à vélo
La Vélodyssée est bien à l’écarte de la route avant de traverser le pont de la Seudre

Seule la traversée du pont de la Seudre peut surprendre. En effet, vous vous retrouverez sur des bandes cyclables en bordure de chaussée. Heureusement, elle est balisée avec des séparateurs qui guident bien les voitures et camions. Profitez donc de cette traversée pour admirer la seudre, entre fleuve et estuaire. Mais attention au vent, qui, comme sur tout pont montant en altitude, peut être très déstabilisant suivant sa puissance !

Le pont de la Seudre est en plein sur la Vélodyssée, ainsi que sur l'itinéraire Royan Ile d'Oléron à vélo
D’un côté, la Seudre, de l’autre, l’océan, bienvenue sur le pont de la Seudre !

C’est peu après cette traversée que nous avons quitté la Vélodyssée. Nous sommes allés manger à l’écume de mer, à Marennes, restaurant sans prétention où vous dégusterez de bons produits de la mer, avec les fameuses huîtres de Marennes. Une pause bienvenue pour couper en deux le trajet Royan Ile d’Oléron à vélo !

Les marais de Marennes bordent le restaurant où nous nous sommes arrêtés à vélo
Le restaurant est au calme !

Rejoindre l’Ile d’Oléron à vélo

Nous avons ensuite repris la route en longeant le littoral, en direction du pont de l’île d’Oléron. Entre route et chemins de sable, nous avons eu la chance de ne rencontrer que peu de voitures.

Nous sommes finalement arrivés au pont, que nous avons choisi de traverser à vélo. Attention, lorsque nous sommes passés, des travaux de réfection de la chaussée avaient été entrepris, mais les aménagements cyclables prévus n’avaient pas encore été réalisés. Aussi, nous roulions entre voitures et camions d’un côté, et rambarde de l’autre, avec pour unique séparation du trafic une ligne jaune. Pas du plus confortable !

Le pont de l'Ile d'Oléron peut se traverser à vélo, mais pas de la façon la plus accessible !
Le pont de l’Ile d’Oléron n’est pas des plus agréables à vélo

Si cette traversée ne vous réjouit pas, sachez qu’il est possible d’emprunter une autre voie : le bateau passeur ! Il permet même d’éviter le pont de la Seudre si besoin. Il peut se prendre à La Tremblade (depuis le phare de la Coubre jusqu’au pont de la Seudre, vous êtes sur le territoire de cette grande commune), à Marennes ou encore à Bourcefranc-le-Chapus. C’est d’ailleurs la seule solution en cas de vents violents, qui rendent la traversée du pont de l’île d’Oléron à vélo extrêmement périlleuse voire impossible. Consultez donc bien la météo avant de vous lancer sur cet ouvrage !

L’Ile d’Oléron à vélo

Une fois cet obstacle franchi (qui offre d’ailleurs une très belle vue aux alentours), vous voilà enfin sur l’île d’Oléron ! Il ne vous reste plus qu’à rejoindre le réseau cyclable, composé de 130km de voies aménagées, pour profiter de ce petit paradis.

Une fois sur l'Ile d'Oléron, les aménagements cyclables rendent le cyclotourisme très agréable !
Arrivés sur l’Ile d’Oléron, à nous les 130km d’aménagements cyclables !

Nous avons traversé une forêt pour rejoindre doucement notre Airbnb qui fera office de camp de base de nos déambulations sur l’île.

Encore une forêt sur l'itinéraire Royan Ile d'Oléron à vélo
Sur l’Ile d’Oléron, les forêts se traversent en vélo

Où dormir à l’Ile d’Oléron

Nous avons choisi de réserver un Airbnb à Dolus d’Oléron. Il s’agit une petite maison dans une impasse. Une impasse pour les voitures, puisque les vélos peuvent traverser la forêt au fond ! C’est d’ailleurs par celle-ci que nous sommes arrivés. Le logement se compose d’un grand salon cuisine très agréable, de deux chambres, ainsi que d’une terrasse avec coin canapés, et table et chaises pour manger dehors. On a vraiment eu un coup de cœur pour cette maison, où la décoration fait oublier qu’on est dans une location !

Nous ne sommes pas arrivés tard, ce qui a été une très bonne chose puisque nous avons pu reprendre nos vélos pour aller à la criée de la Cotinière. Du poisson, quelques légumes, et le tour était joué !

Découvrez la suite de notre voyage à l’île d’Oléron, avec un grand tour de vélo sur la moitié nord.


Découvrez d’autres aventures de Laurette à Bicyclette !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *