Notre sixième et dernière journée de cyclotourisme sur la côte sud de la Bretagne nous a menés tout droit vers la Pointe du Raz à vélo. C’est un trajet qui part de Audierne et finit à (presque) Quimper, en passant notamment par Douarnenez. Atteindre la Pointe du Raz à vélo a été un véritable objectif pour nous lors de ces 6 jours de cyclotourisme. L’aboutissement d’un voyage à vélo très varié, entre plages, littoral, arrière-pays et charmantes villes. La gastronomie a évidemment été au rdv, tout comme sur cette journée. En selle pour l’ultime balade à vélo !

La Pointe du Raz à vélo – L’itinéraire

Distance parcourue : 75km
Durée estimée : 8h

Dénivelé positif : 860m
Difficulté : facile

Sur l’itinéraire de la Pointe du Raz à vélo, vous ne rencontrerez pas de grande difficulté. Si le passage dans les terres entre la Pointe du Raz et Douarnenez devrait malgré tout solliciter vos jambes, les nombreuses côtes sont parfaitement franchissables. Elles sont la plupart du temps très courtes, et suivies de descentes. Une difficulté importante peut être dans Douarnenez, selon les routes que vous empruntez. Quoiqu’il en soit, vous pourrez descendre de votre vélo et pousser sans perdre trop de temps.

Ne comptez pas sur une profusion d’aménagements cyclables. S’il y a bien des panneaux pour vous guider, vous serez bel et bien sur des routes (secondaires). Où vous ne devriez pas croiser tant de trafic. En revanche, une fois Douarnenez passée, vous roulerez sur une ancienne voie ferrée. Avec ses pentes douces et progressives, ses traversées de forêts … Un vrai plaisir de finir avec ce type d’aménagement !

Côté hébergements, nous avons dormi la veille à l’Hôtel Camping Naéco Audierne à Plouhinec. Simple et efficace, et peu cher. Si vous cherchez un autre hébergement à Audierne, n’hésitez pas à cliquer ici pour comparer les offres disponibles.

A l’arrivée, nous avons été hébergé chez de la famille. Mais vous pouvez chercher un hébergement du côté de Quimper en cliquant ici.

Quitter Audierne à vélo

Première phase de la journée de cyclotourisme : rejoindre la pointe du Raz à vélo. Pour cela, nous avons commencé par prendre un petit déjeuner à l’Hôtel Camping Naéco Audierne. Toujours prendre des forces avant de partir ! Puis nous sommes descendus à Audierne (commencer par une descente, un régal !). Malheureusement, petite côte pour monter de l’autre côté de la ville. Vous sortirez progressivement d’Audierne pour rejoindre Primelin. Il s’agira de la dernière ville avant Plogoff, dont la Pointe du Raz fait partie.

La chapelle Saint-Tugen
La chapelle Saint-Tugen vous accueillera à Primelin

L’itinéraire pour rejoindre la Pointe du Raz à vélo vous fera alors descendre progressivement jusqu’à rejoindre le niveau de la mer. Vous longerez alors la Anse du Loc’h. Puis vous rejoindrez le centre de Plogoff.

Anse du Loc'h
L’anse du Loc’h à marée basse

Passé ce point, sachant qu’il restait un aller-retour pour rejoindre la Pointe du Raz à vélo, et pour en repartir, nous avons préféré varier les plaisirs. C’est pourquoi nous avons commencer par zigzaguer de chaque côté de la route principale. C’est d’ailleurs l’itinéraire de la V45 / V5 Bretagne. Vous aurez alors l’occasion d’emprunter des petites routes, voire même des chemins non goudronnés.

La Pointe du Raz à vélo et ses chemins de terre
Chemin de terre à l’approche de la Pointe du Raz

La Pointe du Raz à vélo

Vous approcherez doucement, mais sûrement, de la Pointe du Raz à vélo. Vous pourrez la rejoindre à vélo presque jusqu’au bout. Pour bien en profiter, nous avons poussé les vélos jusqu’au sémaphore, puis nous les avons déposés et avons fini la route à pied. Rien pour les accrocher, mais étant nombreux nous avons fait différents groupes pour pouvoir se promener tout en surveillant les vélos. Il faut savoir qu’il s’agit d’un site très touristique, vous y rencontrerez beaucoup de monde. Avec les sacoches, nous avons préféré jouer la vigilance.

La Pointe du Raz à vélo, ou à pied
La Pointe du Raz et ses fameux nuages

Une fois que vous aurez bien profité des lieux, pensez à ne pas y trainer trop longtemps et à repartir. Si vous faites comme nous, en vous dirigeant vers Quimper, il vous reste de la route ! C’est en tout cas une vraie fierté d’avoir fini par atteindre la Pointe du Raz à vélo. A tel point qu’en repartant, l’un de nous s’est tellement relâché qu’il est tombé en pleine descente. Obligés de s’arrêter dans le premier restaurant pour rincer les plaies, la première pharmacie pour les pansements … Si vous le pouvez, pensez à prendre quelques équipements avec vous en cas de mauvaise chute ! Nous nous sommes alors arrêtés se reposer, et se restaurer pour le déjeuner, à la crêperie Au Raz du Sein. Manger dehors, les pieds dans l’herbe, ça fait du bien !

La Pointe du Raz à vélo, au retour
Départ pour quitter la Pointe du Raz

De la Pointe du Raz à Douarnenez

Nous avons choisi de repartir par un itinéraire commençant au centre de Plogoff. Une fois sur place, il faut tourner à gauche pour le rejoindre. Nous avons volontairement évité la route normalement balisée de la V45, car le site de l’AF3V indique des déclivités importantes entre la Pointe du Raz et la Pointe du Van.

La Pointe du Raz à vélo et ses routes peu passantes
L’itinéraire vous fera passer par des routes peu passantes

Vous remarquerez d’ailleurs que l’itinéraire retenu évite soigneusement la D7, route plus passante que le chemin emprunté. Suivez donc nos traces à travers les terres, d’où vous pourrez parfois apercevoir l’océan ainsi que le Cap de la Chèvre en face. C’est un tracé qui comporte un certain nombre de montées descentes. Très agréable, à la fois par la beauté des paysages, mais aussi par le nombre extrêmement faible de voitures croisées.

La Pointe du Raz à vélo direction Douarnenez avec de jolis points de vue
Vous aurez quelques points de vue très agréables

Attention toutefois au nombre important de croisements. Il ne sera pas aisé de ne pas vous perdre si vous n’avez pas de GPS ! L’itinéraire vous fera même passer par certains chemins de terre.

La Pointe du Raz à vélo se fait aussi sur des chemins de terre entre les champs de maïs
Promenade entre les champs

Pour assurer la cohésion du groupe, nous nous sommes tous attendus à Beuzec Cap Sizun. Étonnamment, nous avancions très bien sur ce segment. Sans doute portés par notre petite semaine de cyclotourisme en direction de la Pointe du Raz à vélo, et peut-être par un léger vent de dos.

Cyclotourisme avec l'église Notre-Dame de la Clarté et Saint-Budoc en attendant les autres cyclotouristes
Un joli cadre pour patienter

Flâner à Douarnenez

Toujours est-il que nous avons rejoint beaucoup plus vite que prévu Douarnenez. L’approche est très agréable par la côte, d’où le fait que nous ayons tourné à gauche juste avant d’arriver. Vous passerez notamment devant la très prisée (et très urbaine) plage des sables blancs avant de rejoindre le port Rhu.

La plage des sables blancs à Douarnenez
Si besoin, posez vos vélos et profitez des lieux !

D’ici, vous vous retrouverez sur une promenade isolée où vous serez à l’aise. Nous avons choisi de traverser par la passerelle Jean Marin, où vous faudra descendre de votre vélo et pousser.

Le port de Douarnenez depuis la passerelle Jean Marin
Vue sur le port de Douarnenez

Ayant bien avancé auparavant, nous avons bien profité de Douarnenez en prenant le temps de nous promener. Pour cela, nous avons établi notre camp de base au café des Halles, après être passés prendre un délicieux kouign amann à la boulangerie des Plomarc’h. Depuis la terrasse du café, nous avons ensuite rayonné à pied dans les ruelles et boutiques par petits groupes. Nous vous conseillons vraiment de prendre votre temps dans cette ville, aussi charmante que pentue !

La Pointe du Raz à vélo mène ensuite à Douarnenez
Déclivité importante à Douarnenez !

Direction Quimper à vélo

Puis nous sommes repartis à vélo, pour les derniers coups de pédale du séjour. Le démarrage a été rude, tant les côtes sont marquées à Douarnenez ! Vous rejoindrez alors, au bout de 1,5km, l’ancienne voie ferrée reliant Douarnenez à Quimper, aujourd’hui transformée en voie verte. Si vous voulez éviter toute côte inutile, vous pouvez aussi redescendre sur le port pour rejoindre cette voie verte.

Voie verte sur une ancienne voie ferrée au départ de Douarnenez
La suite et fin permet de se ressourcer en forêt

C’est donc cette ancienne voie ferrée qui marquera la fin de notre voyage. Pente douce et forêt seront au rendez-vous. Bien que le revêtement soit rugueux, vous devriez trouver ça très agréable de rouler sur cette voie verte ! Nous ne sommes pas allés jusqu’à Quimper, mais vous devriez trouver votre chemin sur les derniers km après un tel voyage.

Cyclotouriste sur une ancienne voie ferrée et ses gardes barrières
L’ancienne maison d’un garde barrière

Rendre les vélos

Nous avions loué les vélos chez Véloc’Ouest. L’avantage ? Il nous a suffit de les appeler et de leur donner notre point de chute, pour qu’ils viennent chercher l’ensemble des vélos. C’est un petit déchirement que de se séparer de la monture qui nous aura accompagnés 6 jours durant, mais il faut bien accepter de tourner la page !

Nous avons dormi chez la famille. Mais si vous cherchez un hébergement du côté de Quimper, vous pouvez cliquer ici.

Pour repartir, vous trouverez une gare SNCF, des covoiturages … Les solutions habituelles qui devraient vous permettre de rentrer chez vous sans encombres !

Reprenez l’aventure avec nous, sur la côte Sud de la Bretagne à vélo :


Découvrez d’autres aventures de Laurette à Bicyclette !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.