Cape Town – Kommetjie est la première étape de notre randonnée à vélo autour de la péninsule du Cap de Bonne Espérance. Une étape assez costaud, puisqu’il nous a fallu faire quelques belles côtes sur les montagnes longeant le littoral !

Cape Town Kommetjie à vélo – L’itinéraire

Pour préparer cette première journée, nous avons étudié la péninsule pour voir où il serait agréable de passer la soirée et la nuit. Nous avons trouvé une belle adresse à Kommetjie, paradis des surfeurs locaux. Pour y arriver, la réelle difficulté résidait dans le dénivelé, avec notamment un col à passer. Nous pensions que cette étape serait la plus difficile, mais attendez de voir la suivante !

Distance parcourue : 45km
Durée estimée : 5 à 6h

Dénivelé positif : 1263m
Difficulté : confirmé

Quitter l’environnement urbain de Cape Town

Nous avons commencé par récupérer nos vélos chez AWOL Tours, à Victoria & Alfred Waterfront, après avoir passé la nuit à la Brenwin Guest House. Il s’agit d’une charmante petite maison, avec des chambres simples, et un jardin très agréable pour s’installer le soir venu.

Une fois prêts à partir, nous avons roulé sur une belle esplanade faisant office de côte, nichée entre l’océan et le quartier de Sea Point. Il s’agit d’ailleurs de la Sea Point Promenade, où vous croiserez principalement des promeneurs avec ou sans chien, des joggers, des skaters … et bien entendu des cyclistes ! Pour faire Cape Town – Kommetjie à vélo, c’était la seule partie où nous étions complètement isolés des voitures. Nous en avons bien profité !

Cape Town – Kommetjie à vélo le long du littoral

En arrivant à Bantry Bay, une petite côte prépare à la montagne pour rejoindre rapidement la baie de Clifton. Il ne reste plus qu’à passer Camps Bay pour se retrouver dans un environnement beaucoup plus sauvage, entre montagne et océan. C’est la partie de la Victoria Road qu’on a préféré ! D’autant plus qu’il y a un bas-côté qui est suffisamment large pour s’écarter légèrement des voitures, même sans aménagement cyclable dédié.

Plages de galets et montagnes en Afrique du Sud sur la route de Cape-Town Kommetjie à vélo
Le temps d’un arrêt sur un des parkings aménagés pour admirer le littoral, dominé au loin par Lion’s Head

Mais ce segment de route mène aussi cruellement vers un col. Cruellement car c’est le début d’une côte sans fin. Eh oui, quand on part du niveau de l’océan pour atteindre 172m d’altitude, il faut s’y attendre ! Tout le long de cette côte, vous trouverez régulièrement, le long de l’océan, des parkings avec quelques arbres, qui permettent de faire des pauses tout en se régalant avec le point de vue.

La beauté des paysages d'Afrique du Sud, admirables en cyclotourisme en faisant Cape-Town Kommetjie à vélo
La dernière baie avant le col au sommet de Victoria Road

Descendre à Hout Bay à vélo

Arrivés au col, vous profiterez enfin de la belle récompense, à savoir une descente de plusieurs km où il n’y a plus qu’à gérer la vitesse et admirer le paysage. Une fois en bas, bienvenue à Hout Bay, avec sa grande plage de sable fin. L’occasion d’une belle pause repas.

Montagnes, mer et plage s'emmêlent sur la péninsule du Cap de Bonne Espérance
La plage de Hout Bay, dont le paysage est terni par un parking. Nos vélos y faisaient une belle tache !

Nous en avons donc profité pour manger quelques fruits de mer au Dunes Beach Restaurant, face à la mer. Nous n’avons pas hésité à bien manger, puisque la suite de notre trajet Cape Town – Kommetjie à vélo ressemblait étrangement à la matinée : une côte montant jusqu’à 186m d’altitude ! Il fallait reprendre des forces.

Pause déjeuner sur notre trajet Cape Town Kommetjie à vélo
Le temps d’une pause repas à Hout Bay, nos casques prennent l’air !

Rejoindre Kommetjie à vélo

Une fois repus et reposés, en selle ! Nous avons à nouveau enchainé sur une côte sur le flanc d’une montagne se jetant sur l’océan. Le panorama aide vraiment à oublier les efforts pour ne garder que le plaisir. Avec encore des espaces aménagés permettant de faire des pauses, comme par exemple tout autour de Chapman’s Peak où une belle descente s’amorce.

Une montagne qui se jette dans la mer, à traverser à vélo de Cape-Town à Kommetjie
La route continue à flanc de montagnes rocailleuses qui se jettent directement dans l’océan
Hout Bay est encerclée de montagnes et d'océan, admirable en faisant Cape-Town Kommetjie à vélo
Hout Bay encerclée par le bleu de l’océan et du ciel. Déjà du chemin de parcouru !

C’est d’ailleurs en le contournant qu’on arrive face à une immense plage de sable qui semble déserte, frappée par les vagues. Encore une petite montée, puis la dernière descente majeure avant d’arriver dans une zone beaucoup moins agréable.

Le vélo semble regarder la plage et réclamer d'y descendre
Pour faire Cape Town Kommetjie à vélo, il reste une dernière grande plage à contourner

Pour rejoindre Kommetjie à vélo, il vous faudra parcourir quelques km en milieu urbain. Ce qui procure évidemment moins d’enthousiasme après les vues époustouflantes de la journée. Nous n’avons pas eu de chance, puisque nous sommes passés à l’heure de la débauche, et la circulation était très dense, avec une route à deux fois deux voies vraiment chargée. Pas évident de tourner à droite (se souvenir qu’on roule à gauche en Afrique du Sud).

Une fois sortis de cette zone, il ne vous restera plus que quelques km pour rejoindre un petit coin de paradis !

Dormir à Kommetjie

Nous avons choisi un B&B très agréable, à proximité immédiate de la plage. Sur cette plage, de nombreux surfeurs s’y retrouvent le soir venu, lorsque les conditions s’y prêtent. Après une telle journée, c’est réellement agréable d’étendre sa serviette et de s’allonger dans le sable !

Le ciel se voile sur la plage de Kommetjie
Les surfeurs de Kommetjie attendent la vague, pendant que nous nous remettons d’une belle journée de cyclotourisme
Des montagnes, une vague, du sable, un petit coin de paradis
Pour faire Cape Town Kommetjie à vélo, nous sommes passés par les montagnes qui se dressent maintenant face à nous

Le logement, le Guinea Fowl House, est une maison où la propriétaire a mis plusieurs chambres en location. Chaque chambre est très mignonne, et celles en haut ont même accès à une terrasse privative ! Il y a un joli petit jardin, et le petit-déjeuner y est très bon. Et le plus important : on y dort bien grâce au calme environnant ! Le fait que ça soit la dernière maison avant une étendue d’herbe et de sable aide certainement. On vous recommande vraiment ce B&B.

Terrasse couverte, hamac, dépendance ... Tout est là pour passer un bon moment et pour se remettre de notre trajet Cape Town Kommetjie à vélo !
Le jardin de notre B&B à Kommetjie, vu depuis la chambre du bas

Découvrez les autres étapes de notre tour du Cap de Bonne Espérance à vélo :


Découvrez d’autres aventures de Laurette à Bicyclette !

Catégories : Autour du monde

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *