Deuxième journée de notre voyage au Danemark : Helsingør Hillerød à vélo. Cette fois-ci, on sort un peu des routes principales qui présentent de belles pistes cyclables, pour s’enfoncer dans les routes secondaires très peu fréquentées. C’est une autre vision du Danemark, un cyclotourisme dans les terres du Seeland. Une piste cyclable permet de relier les deux villes en direct, mais nous avons préférer allonger la balade à vélo en passant au nord du lac Esrum.

L’idée de la journée, c’était de voyager tranquillement le matin, pour pouvoir visiter Hillerød l’après-midi. C’est une organisation qu’on essaie parfois de reproduire, parce-qu’elle a l’avantage de laisser du temps pour se promener et visiter. Bien que ça ne soit pas toujours évident à mettre en place !

Helsingør Hillerød à vélo – L’itinéraire

Distance parcourue : 40km
Durée estimée : 4 à 5h

Dénivelé positif : 171m
Difficulté : facile

Balade dans Helsingør à vélo

Pour bien commencer le trajet Helsingør Hillerød à vélo, nous avons choisi de faire ce que la pluie nous avait empêché de faire la veille : visiter Helsingør. Nous nous y sommes promenés à vélos, profitant de ses bâtiments et monuments … sous la pluie malgré tout ! Une petite bruine fine qui se sent à peine, mais qui mouille presque instantanément les vêtements. Notre parade face à la pluie ? Un coupe-vent imperméable, un pantalon qui, sec ou mouillé, ne gène pas, tout en séchant rapidement, et des baskets qui permettent de rester au sec ! Sans oublier le casque, qui permet accessoirement de se protéger un peu la tête de la pluie.

L'itinéraire Helsingør Hillerød à vélo commence au port
Le port d’Helsingør

Du coup, la visite dans Helsingør fut courte. Avec malgré tout un petit tour au château de Kronborg. Mais cette ville semble très intéressante, alors si vous avez eu le temps de vous y attarder, n’hésitez pas à partager votre ressenti en commentaire !

Contourner le lac Esrum

Pour quitter Helsingør, il vous faudra traverser quelques-uns de ses quartiers. C’est une route qui montera très progressivement, pour vous amener au point culminant de l’étape. Culminant à … 65m, ça se fait bien !

Cette route, menant à Gurre, sera d’abord non aménagée pour les cyclistes, avant de devenir une chaussée à voir centrale banalisée. Les danois ont l’air plus habitués que les français à ce genre d’aménagement, donc les choses devraient bien se passer !

Passé Gurre, cet aménagement sera encore présent quelques km, avant de complètement disparaitre. Mais s’agissant d’une route très peu fréquentée, la cohabitation avec les rares voitures s’est bien passée pour nous. Vous serez d’ailleurs dans une très belle forêt qui borde le lac Gurre. Vous traverserez ensuite Tikøb, puis vous contournerez le lac Esrum par le nord.

Cyclotourisme en bord de lac Esrum
Une vue dérobée sur le lac Esrum

Sachez qu’il s’agit d’un des plus grands lacs du Danemark. C’est en fait le plus grand en terme de volume d’eau, mais le second si on considère uniquement sa surface. C’est un peu technique, mais c’est toujours bon à savoir !

La forêt de Gribskov

La suite de l’itinéraire fait longer le lac du côté Ouest par des chemins de terre. Ne ratez pas l’entrée de la forêt sur votre gauche, après le canal d’Esrum ! D’ailleurs, pour continuer sur les classements, vous traverserez alors la forêt de Gribskov, quatrième plus grande forêt danoise.

Le cyclotouriste appréciera cette table de pique-nique
Il est également possible de s’arrêter pique-niquer à table au bord du lac Esrum

Nous avons fait une petite halte sur un ponton, qui donnait exactement en face du palais de Fredensborg, datant du XVIIIème siècle. Même s’il est sur l’autre rive, vous serez frappés par la géométrie des lieux, puisqu’un chemin descendant tout droit du palais vers le lac est visible en face, exactement dans la continuité du ponton. A croire que cette forêt n’est en fait qu’une extension du palais !

Cyclotourisme de Helsingør à Hillerød en passant par le lac Esrum
Si on regarde bien au loin, le ponton est exactement en face du palais de Fredensborg

Mais finalement ce qui nous plait le plus, lorsqu’on voyage à vélo, c’est de tomber sur des moments de vie locale. Ici c’est tomber sur une vingtaine de blondinet et blondinettes de 3 ans, en salopettes imperméables et bottes caoutchouc jouant ensemble, avec les adultes qui surveillaient. La pluie ? Le froid ? L’humidité ? Le plein air et l’espace ? La normalité pour ces enfants de maternelle.

Il ne vous restera ensuite plus qu’une poignée de km pour achever le trajet Helsingør Hillerød à vélo. Nous nous sommes d’abord rendus à notre chambre d’hôtes, avant d’aller profiter de la ville et de ses magnifiques maisons et châteaux.

En arrivant de Helsingør, on dépose les vélos et on visite Hillerød
Le château de Frederiksborg est le point d’orgue à notre arrivée à Hillerød

Où dormir à Hillerød

Nous avons choisi un hébergement à l’extérieur du centre, la Rose-House. C’est une maison dont les murs sont recouverts d’un papier peint fleuri, qui fait hésiter entre en ambiance authentique des années 70, ou une ambiance romantique à l’eau de rose. Avec, bien entendu, de jolis rosiers qui vous accueillent. Quoi qu’il en soit, vous ne resterez pas de marbre face à cette décoration !

Profitez de la ville et découvrez l’itinéraire de la prochaine journée !


Découvrez d’autres aventures de Laurette à Bicyclette !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *