Bordeaux – Jonzac est la première étape de notre randonnée à vélo de Bordeaux à Cognac. Mais commençons par un aveu : nous n’avons pas fait exactement Bordeaux Jonzac, mais plutôt du cyclotourisme Blanquefort – Jonzac.

Oui, nous avons un tout petit peu triché. Comment ça ? Disons que nous avons commencé par nous rendre à la gare de Bordeaux Saint Jean, pour prendre un TER nous emmenant à Blanquefort. Et ceci pour deux principales raisons : écourter la distance Bordeaux Jonzac avec un kilométrage réduit à 75km, ce qui, à notre niveau, représentait une belle mise en jambe pour un premier jour.

J’ai dit deux raisons ? Ah oui, la deuxième, et peut-être la plus importante ! L’itinéraire pour sortir de Bordeaux et des communes environnantes à vélo n’est pas du plus passionnant, et souvent mal aménagé. C’est une astuce qu’on n’hésite pas à utiliser pour nos randonnées à vélo : prendre le TER sur quelques stations pour quitter plus vite l’environnement urbain.

Bordeaux Jonzac à vélo – L’itinéraire

Distance parcourue : 75km
Durée estimée : 8 à 9h

Dénivelé positif : 312m
Difficulté : intermédiaire

Pour faire Bordeaux Jonzac à vélo, nous avons choisi de passer par Blaye, et de nous y arrêter manger. Quoi de mieux qu’une citadelle pour prendre un bon repas ? D’autant plus que cet itinéraire nous a amenés à prendre le bac à Lamarque, pour rejoindre Blaye. Une pause très agréable, qui fait partie intégrante du cyclotourisme !

L'embarcadère et son panneau "bienvenue", première vraie pause sur le trajet Bordeaux Jonzac à vélo !
L’accès à l’embarcadère côté Lamarque

Si vous entreprenez cet itinéraire pour une randonnée à vélo entre Bordeaux et Jonzac, faites attention à bien faire coïncider les horaires de TER avec les horaires du bac. Prévoyez évidemment d’arriver à l’avance pour le bac (il est demandé de prendre une marge de 30 minutes). Ce sera l’occasion de profiter de la vue depuis l’embarcadère, de prendre de l’information à l’office du tourisme où vous pourrez acheter vos tickets, et pourquoi pas d’une petite gourmandise en terrasse.

De Blanquefort à Lamarque – Le Médoc à vélo

Au départ de Blanquefort, les pistes cyclables sont très agréables et pratiques. Mais très rapidement, bien qu’il s’agisse d’un itinéraire faisant partie intégrante de la piste du canal des deux mers à vélo (n’hésitez pas à consulter notre article sur le Canal de Garonne), très fréquentée par les cyclotouristes, nous nous retrouvons sur la route jusqu’à Lamarque. Heureusement, il s’agit de routes peu passantes assorties d’un balisage permettant de ne pas se perdre (même si parfois le balisage est absent de certains carrefours, laissant quand même la possibilité de se perdre). Compte-tenu du fait que cette piste a tendance à slalomer, nous avons pris quelques libertés pour éviter les crochets (et les km) inutiles dans notre randonnée à vélo. C’est ce qui nous a amenés à traverser une forêt et à assister à la chute de Laurette pour cause de piste ensablée. Quelle aventure !

Prendre le bac pour rejoindre Blaye

Un peu essoufflés par ces premiers km pour rallier Bordeaux à Jonzac ? Profitez d’être arrivé en avance à l’embarcadère pour poser votre vélo et admirer le paysage qui s’offre à vous. Vous y observerez par exemple des cabanes de pêcheurs typiques de l’estuaire de la Gironde.

Berge de l'estuaire de la Gironde avec ses carrelets. Vue à la pause pendant Bordeaux Jonzac à vélo.
Un carrelet est le nom donné aux filets de plusieurs mètres carrés, tendus sur leur armature et descendus et remontés grâce à un système de corde et de poulie, utilisés par les pêcheurs au sein des cabanes situées le long de l’estuaire de la Gironde
Berges de l'estuaire de la Gironde avec ses carrelets. Vue à la pause de notre randonnée à vélo entre Bordeaux et Jonzac.
Avec le temps, ces cabanes ont fini par prendre le nom de leurs filets. On parle aujourd’hui de carrelets pour les désigner

La traversée en bac est aisée, puisque les vélos y sont autorisés. C’est donc parfaitement adapté au cyclotourisme. Encore une fois, attention aux horaires !

Une fois la Gironde traversée, nous avons profité de la citadelle de Blaye pour nous y promener et y manger. Nous nous sommes arrêtés manger des galettes au restaurant Le Bastion. Une pause bien agréable !

Eau marron typique de l'estuaire de la Gironde, vue depuis la citadelle de Blaye. Nous y avons fait une belle pause pendant notre randonnée Bordeaux Jonzac à vélo
Vue sur l’estuaire de la Gironde avec son eau marron et ses îles (ici l’île Paté, dotée de son fort du même nom) depuis la citadelle de Blaye, réalisation Vauban
Terrasses au coeur de la citadelle de Blaye. L'occasion de déposer le vélo et de faire une belle pause, avant de repartir vers Jonzac !
Il est possible de se restaurer au sein même de la citadelle

Bordeaux Jonzac à vélo – Randonnée champêtre

Une fois à Blaye, les choses s’améliorent, avec la piste cyclable des Etauliers qui nous sécurise pendant une quinzaine de km en réutilisant une ancienne voie ferrée. Pas de chance pour nous, elle est en travaux, ce qui la rend assez peu agréable. Qu’importe, on avance !

Puis l’ancienne voie ferrée se retrouve colonisée par des jardins, et la piste cyclable s’arrête. C’est pour nous le moment de partir sur des routes de campagne, puisqu’il n’existe pas (encore ?) d’itinéraire sécurisé menant à Jonzac. C’est finalement assez facile et la randonnée avant bien, puisque ces routes sont très peu passantes (vraiment très peu). On peut presque toujours rouler de front à deux pour papoter tout en admirant le paysage. C’est d’ailleurs un des enseignements que nous avons tiré de ce voyage et qui nous surprenait au départ : les itinéraires proposés par Géovélo, qui zigzaguent souvent sur des petites routes, apportent finalement un véritable confort pour le cyclotourisme !

Route longeant un vignoble en faisant Bordeaux Jonzac à vélo
Quelques pieds de vigne, paysage typique
Un champ de tournesols coupé d'une route. C'est le genre de route que tout cyclotouriste aime. En tout cas, nous l'avons fortement appréciée en faisant Bordeaux Jonzac à vélo !
Les champs de tournesols, agrémentés de demeures cossues typique de la région, offrent de très beaux panoramas

Descendre du vélo à Jonzac

Nous avons, cette fois-ci, fait escale dans de la famille, peu avant Jonzac. Ca fait toujours son petit effet d’arriver à vélo ! Une bonne soirée pour se reposer et préparer la prochaine étape : Jonzac – Cognac !

Découvrez les autres étapes de notre voyage Bordeaux – Cognac :


Découvrez d’autres aventures de Laurette à Bicyclette !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *