Première étape de notre voyage le long du Canal de Garonne : La Réole – Damazan à vélo. Nous avons commencé notre itinéraire à la gare de La Réole, avec comme idée d’aller à l’embouchure du canal. C’est donc un léger détour que nous avons fait pour rallier Castets-en-Dorthe. Rien de tel pour profiter pleinement de la voie verte qui longe le Canal de Garonne ! Canal qui fait partie intégrante de l’itinéraire du Canal des 2 mers, un grand classique du cyclotourisme. Sur cette journée, vous serez également sur l’itinéraire de la Scandibérique, partie française de l’Eurovélo 3 reliant la Norvège à l’Espagne. Tant de possibilités, un vrai paradis !

La Réole Damazan à vélo – L’itinéraire

Distance parcourue : 71km
Durée estimée : 7 à 8h

Dénivelé positif : 237m
Difficulté : facile

N’hésitez pas à consulter la suite de l’article pour avoir tous les détails de cette étape, ou consultez la journée suivante :

Rejoindre La Réole avec son vélo

Pour rejoindre La Réole, point de départ de notre sortie du jour, nous avons choisi de prendre le train. C’est donc en gare de Bordeaux que nous avons embarqué dans un TER. Manque de chance pour nous, nous étions sur une voie ne disposant pas d’ascenseur ni de pente douce pour y accéder. Il a donc fallu commencer par porter les vélos ! Sachez que le TER de Bordeaux à La Réole permet d’embarquer gratuitement les vélos, sous réserve de place disponible.

Si vous avez suffisamment de temps devant vous, vous pouvez aussi choisir de rejoindre La Réole à vélo ! Depuis Bordeaux, rien de plus simple : commencez par emprunter la piste cyclable Roger Lapébie. Une fois au bout, à Sauveterre-de-Guyenne, vous pourrez suivre les panneaux de la piste cyclable du canal des 2 mers, qui vous amènera directement à La Réole ! C’est un itinéraire que nous avons parcouru lors d’une autre sortie. Découvrez ci-dessous tout le détail !

De La Réole à Castets-en-Dorthe

Une fois en gare de La Réole, la première étape sera de rejoindre l’embouchure du Canal de Garonne, à Castets-en-Dorthe. Vous commencerez par traverser le pont de la Réole, avant de quitter les panneaux indiquant l’itinéraire du Canal des 2 mers à vélo pour rouler sur des petites routes de campagne.

Début de l'itinéraire La Réole Damazan à vélo : le pont !
Une piste cyclable permet de traverser le pont de La Réole en toute sécurité

D’abord le long de la Garonne sur quelques centaines de mètres, vous rentrerez dans les terres pour vous retrouver au milieu des champs.

Direction le canal de Garonne !
Au calme sur les petites routes !

Lors de notre passage, nous avons eu le plaisir d’être entourés de tournesols grands ouverts, au milieu d’un calme apaisant. Avec un petit passage sur une route non goudronnée avant Floudes, au milieu d’une exploitation forestière.

Pour faire La Réole Damazan à vélo, vous commencerez au milieu des champs !
Itinéraire plat mais agrémenté de quelques tournesols !

Vous rejoindrez la voie verte du Canal de Garonne à Castillon de Castets, commune voisine de Castets-en-Dorthe. De là, il ne vous restera plus que quelques km pour arriver à l’embouchure !

Vous passerez les quelques écluses de Castets-en-Dorthe. Faites attention, ne faites pas comme nous ! Nous avons appuyé un de nos vélos sur les barrières d’une porte d’écluse ouverte le temps d’une photo. La personne aux commande de l’écluse ne s’en était pas rendu compte, et a commencé à fermer cette porte pour faire monter un bateau qui était caché au fond. Heureusement, nous avons eu de bons réflexes, et avons rattrapé le vélo à temps. Autrement, le voyage se serait certainement arrêté là pour nous !

Le Canal de Garonne vous emmènera de La Réole à Damazan à vélo !
C’est à cette écluse qu’un de nos vélos a failli finir au fond de l’eau, avec toutes les affaires !

Le port de Fontet

Une fois à l’embouchure, profitez donc du panorama, en vous rendant compte de la différence de niveau entre le canal et la Garonne. C’est assez impressionnant !

Embouchure du canal de Garonne, qui fait partie de la piste cyclable du canal des 2 mers
L’embouchure du Canal de Garonne, avec sa dernière écluse écluse, la n°53

Puis vous pourrez enfin longe le Canal de Garonne dans la bonne direction pour faire La Réole Damazan à vélo. Vous serez sur une très belle voie verte, entièrement goudronnée, suffisamment large pour rouler de front, et avec la visibilité nécessaire au fait de se croiser. Vous serez dans le sens montant. C’est-à-dire qu’à chaque écluse, vous aurez généralement un dénivelé positif de 1 à 3 mètres. Le reste du temps, c’est presque exclusivement du plat !

Petite pause devant les bateaux de Castets-en-Dorthe en partant faire La Réole Damazan à vélo
Le Canal de Garonne ressemble parfois à un vrai miroir

La prochaine halte d’intérêt est Fontet, avec son port. De nombreux bateaux y sont stationnés, et des tables de pique-nique permettent de se détendre et de casser la croute si besoin. A noter qu’il y a même des toilettes avec point d’eau à disposition !

Du cyclotourisme au port de Fontet
Le port de plaisance de Fontet

Si vous avez un peu de temps, vous pourrez même profiter d’une curiosité locale : le musée de l’allumette ! Quand on sait qu’il s’agit d’un musée regroupant un ensemble de sculptures réalisées en allumettes, on ne peut s’empêcher de penser au Diner de Cons. Malheureusement, nous n’avions pas le temps de cette grande pause, autrement on y serait volontiers rentrés !

Vue imprenable depuis Meilhan-sur-Garonne

En quittant Fontet, la piste cyclable changera de côté, comme elle le fait régulièrement de La Réole à Damazan à vélo. Peu après, vous aurez une vue qui peut surprendre, puisque vous roulerez à proximité immédiate de la Garonne. Le Canal de Garonne, aussi appelé Canal Latéral à la Garonne, porte très bien son nom !

Le canal de Garonne, qui permet d'aller de La Réole à Damazan à vélo, longe clairement la Garonne
Depuis la piste cyclable longeant le canal, vous verrez également la Garonne en contre-bas

La voie verte vous amènera ensuite au pied de Meilhan-sur-Garonne. Si le fait de longer le Canal de Garonne est très agréable du fait qu’il est plat, transpirez donc un peu en grimpant jusqu’au tertre ! Pour cela, deux possibilités. Vous pouvez choisir d’accrocher vos vélos le long du canal (des emplacements sont prévus) et gravir les marches à pied. Ou alors, vous pouvez choisir de monter à vélo par la route. Attention, ça se mérite !

Petite pause à Meilhan sur Garonne, en allant de La Réole à Damazan à vélo
Si vous choisissez de monter la côte de Meilhan-sur-Garonne à vélo, vous serez accueillis à coups de grandes lettres !

Mais une fois là-haut, vous serez réellement récompensés par la vue ! Cette vue imprenable sur la plaine de Garonne, et sur la Garonne elle-même. D’ailleurs, vous pourrez contempler le canal, qui vient longer le méandre formé par le fleuve. C’est réellement un arrêt incontournable en allant de La Réole à Damazan à vélo ! Nous en avons profité pour pique-niquer sur les bancs, devant l’immensité du paysage. A noter qu’il y a également des toilettes et des robinets à disposition.

Vue imprenable sur le canal de Garonne et sa piste cyclable du canal des 2 mers
La vue depuis le tertre de Meilhan-sur-Garonne est parfaitement dégagée

De Meilhan-sur-Garonne au Mas d’Agenais

Redescendez ensuite le long du canal, et continuez votre route de La Réole à Damazan à vélo. Ce sont toujours de très beaux platanes qui vous abriteront normalement du soleil.

Sur l'itinéraire de la piste cyclable du canal des 2 mers à vélo, rien de tel que de profiter de l'ombre des platanes !
Les platanes du Canal de Garonne sont très appréciables quand il fait chaud !

Lorsque vous arriverez à l’écluse de l’Avance, une bonne dizaine de km plus loin, vous aurez le plaisir d’emprunter votre premier pont-canal ! Celui-ci est vraiment très court, puisqu’il enjambe une petite rivière nommée Avance.

Vous rencontrerez un seul pont-canal en faisant La Réole Damazan à vélo
Le pont-canal qui enjambe l’Avance

Puis se présentera à vous un panneau vous invitant à sortir du Canal de Garonne pour rejoindre Marmande. C’est une visite qui peut être intéressante à faire, mais que nous n’avons pas retenue, puisque nous connaissions déjà. Nous avons donc continué à l’ombre des platanes.

Le point d’intérêt suivant se situe à environ 10km devant vous. Il s’agit du Mas d’Agenais, qui n’est autre qu’un des plus vieux villages du département. Riche de plus de 2000 ans d’Histoire, son patrimoine vaut le coup de gravir la vingtaine de mètres de dénivelé positif qui se présentent de façon assez brutale. On nous avait conseillé vivement la visite de la Collégiale, l’église Saint-Vincent. Malheureusement, elle était entièrement remplis d’échafaudages lors de notre passage, et donc fermée aux visites.

Sur l'itinéraire du canal des 2 mers à vélo, le Mas d'Agenais fait partie des classiques du cyclotourisme
Le Mas d’Agenais est un très beau village perché en hauteur

Rejoindre Damazan à vélo

Nous nous sommes rabattus sur une terrasse sous la Halle aux Blés, chez Béa Rég’Halle. Une petite bière nous a consolés de cette visite impossible. Petite, car il restait encore de la route pour rejoindre Damazan !

Nous avons repris le Canal de Garonne pour environ 15km, avant d’arriver au port de Damazan. De là, nous avons quitté la voie verte pour rejoindre la ville de Damazan, bastide très animée les soirs d’été avec des marchés nocturnes. Vous apprécierez certainement la balade dans cette ville !

Nous voici arrivés à Damazan !
Dans la bastide de Damazan, les commerçants préparent la soirée du mardi

Le soir, nous avons mangé et dormi chez des amis. Rien de tel pour se remettre d’un très beau trajet La Réole Damazan à vélo !

Le lendemain, continuez l’aventure avec nous sur le Canal de Garonne, de Damazan à Moissac !


Découvrez d’autres aventures de Laurette à Bicyclette !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *