Quatrième et dernière étape de notre périple Arcachon – Hendaye : Biarritz Hendaye à vélo. L’océan continuera de vous accompagner sur ce segment, mais la géographie va fortement changer. Ici, vous êtes arrivés sur le littoral du pays basque, où la montagne se jette dans l’eau. La Vélodyssée, que vous continuerez à emprunter, n’est plus du tout plate, et finit malheureusement par se confondre avec la route. Vous roulerez sur une succession de montées et descentes, qui viennent contraster avec le reste du trajet ! Le cyclotourisme ne manquera pas de vous émerveiller malgré tout, car les paysages sont magnifiques.

Biarritz Hendaye à vélo – L’itinéraire

Encore une fois, rien de bien compliqué sur cet itinéraire, qui suit à peu près la Vélodyssée. Nous avons tout de même vérifié les horaires des TER à Hendaye pour rentrer à Bordeaux, histoire de savoir à quel point on pouvait flâner en route.

Distance parcourue : 31km
Durée estimée : 3 à 4h

Dénivelé positif : 482m
Difficulté : intermédiaire

Biarritz et ses villas cossues

En quittant notre logement, nous avons pu découvrir, de l’extérieur, l’Hôtel du Palais, anciennement la Villa Eugénie. Il s’agissait à la base d’une résidence impériale de Napoléon III et Eugénie de Montijo, cette dernière souhaitant avoir un peu plus de proximité avec son Espagne natale. La beauté de cette résidence ? Au-delà de son style Second-Empire, c’est sa forme qui est à noter. Elle a été bâtie en forme de “E”, pour rappeler le prénom Eugénie. Le bâtiment actuel n’est malheureusement qu’une reconstruction sur des ruines suite à un incendie qui l’a ravagé en 1903. C’est à sa reconstruction que l’hommage a Eugénie a été rendu à travers sa forme en “E”.

Le phare de Biarritz s'admire depuis une esplanade
Des surfers attendent la vague, avec vue sur le phare de Biarritz

Passée cette merveille architecturale, vous continuerez à voir de magnifiques demeures dans tout Biarritz. Il faut savoir que suite à la construction de la Villa Eugénie, toute la belle société européenne s’intéresse à cette ville. Cette attractivité n’ayant pas dégonflé depuis, les demeures luxueuses se sont progressivement entassées au sein de cette commune.

Traverser Biarritz à vélo

Biarritz Hendaye à vélo commence à Hendaye
La Grand Plage et le casino de Biarritz
La Vélodyssée fait passer la l'église Sainte-Eugénie
La Vélodyssée vous emmènera tout droit vers l’église Sainte-Eugénie

Biarritz s’étend sur environ 5km le long de la côte. C’est l’occasion de passer devant son fameux casino, bordant la grand plage. C’est un spot de surf très connu des locaux et des touristes, tout comme la plage de la côte des basques. Mais avant d’arriver à celle-ci, la Vélodyssée vous fera passer à proximité de l’église Sainte Eugénie, puis du rocher de la vierge. Posez votre vélo, et prenez le temps d’aller vous y promener. Une passerelle, que l’on doit à Gustave Eiffel, permet de le rejoindre. En cas de forte houle, vous serez peut-être mouillés !

Il faudra emprunter un tunnel à Biarrtiz
Un tunnel vous fera passer sous le parc devant l’aquarium de Biarritz
La plage de la côte des basques est visible en faisant Biarritz Hendaye à vélo
Les surfers sont de sortie à la plage de la côte des basques

De Biarritz à Bidart à vélo

En sortant de Biarritz, vous continuerez à longer la côte, de plus ou moins loin. D’ailleurs, les côtes commenceront à monter en difficulté. La Vélodyssée vous fera alors rejoindre Bidart, où nous en avons profité pour acheter de quoi manger. Nous vous conseillons vivement d’aller faire un tour à l’épicerie Etxe Peio, où il vous faudra prévoir un tout petit peu de temps, car il n’est pas impossible qu’ils vous fassent goûter à tout si ils sont en forme. Un vrai régal ! Nous avons complété avec du pain pris à la boulangerie en face, et de fabuleux petits gâteaux basques. Le pique-nique est prêt !

Nous avons continué de rouler jusqu’à Guethary, où nous avons trouvé un spot de pique-nique parfait sur l’esplanade au-dessus du restaurant Hétéroclito. L’occasion de prendre un café en fin de repas sur leur terrasse !

Un bon bout de chemin parcouru sur l'itinéraire Biarritz Hendaye à vélo !
Depuis le spot de pique-nique à Guethary, il est possible d’admirer le chemin parcouru

Si la forme commence à baisser, ne vous inquiétez pas : vous êtes à côté d’une gare de TER. Ca sera d’ailleurs le cas tout le long. Si les côtes vous fatiguent trop, vous avez toujours une sortie de secours à proximité grâce à la ligne Henday – Bordeaux.

Prochaine étape : Saint-Jean-de-Luz

Pour rejoindre Saint-Jean-de-Luz, il vous faudra encore monter quelques côtes (et profiter de quelques descentes). L’une d’entre elles nous a particulièrement marqués, vous allez comprendre pourquoi. En sortant d’une belle descente, la Vélodyssée fonce dans un parking. Au fond du parking, angle droit sur la gauche. Très bien, on ralentit, on négocie le virage, puis à nouveau un angle encore plus violent sur la droite. On ralentit encore, prêts à repartir, quand soudain … une côte d’une raideur extrême. Courte, mais violente, et surtout surprenante. A peine le temps de réfléchir à changer de plateau que la chaine saute sous l’effort. Sous l’effet de la surprise, obligés de finir à pied ! On s’en souviendra !

Un parapente semble profiter d'une plage déserte
Vous croiserez peut-être des parapentes sur votre route

Ensuite, prenez le temps de passer par la croix d’Archilua. C’est un point de vue saisissant sur la côte que vous venez de longer. Pour un point de vue sur Saint-Jean-de-Luz, vous aurez, peu de temps après, la pointe de Sainte Barbe qui devrait aussi vous émerveiller.

Sur votre route pour relier Biarritz Hendaye à vélo, arrêtez-vous à la croix d'Archilua
La Croix d’Archilua offre un très beau panorama

Traverser Saint-Jean-de-Luz à vélo

La Vélodyssée fait passer en plein cœur de Saint-Jean-de-Luz, qui est une étape majeure sur l’itinéraire Biarritz Hendaye à vélo. La ville s’est construite autour de la baie de Socoa, seule rade abritée depuis le bassin d’Arcachon jusqu’à l’Espagne. On trouve d’ailleurs des traces d’occupation du port depuis la préhistoire. C’est donc une ville chargée d’histoire que vous pourrez découvrir.

La Vélodyssée travers Saint-Jean-de-Luz
Saint-Jean-de-Luz, porte de sortie possible de la balade à vélo grâce à sa gare

En sortant de Saint-Jean-de-Luz, vous passerez à proximité du fort de Socoa sur la commune de Ciboure. Celui-ci fut construit sous l’impulsion d’Henry IV au XVIIème siècle. Vous trouverez, dans le même quartier, un sémaphore, qui domine des falaises au bout de la rue.

La Vélodyssée est bien fléchée
Le fort de Socoa, visible sur la droite, surveille l’entrée de la baie

Rejoindre Hendaye à vélo

Une fois en haut de ces falaises, s’étendra devant vous la route qui vous mènera à Hendaye. Il s’agit d’une route côtière de toute beauté, mais absolument pas aménagée pour les vélos. Si vous roulez avec des enfants, ou que vous n’appréciez pas de rouler sur la route, nous vous recommandons vivement de stopper là l’itinéraire Biarritz Hendaye à vélo et de récupérer le TER à Saint-Jean-de-Luz.

Un vélo contemple les falaises
La route, à flanc de falaise, fait partie de la Vélodyssée

Vous serez donc au milieu de la circulation, assez dense l’été. Mais vous bénéficierez d’un panorama exceptionnel, entre Pyrénées et océan atlantique, à flanc de falaise. Il s’agit d’ailleurs de la route de la corniche. Et elle est assez sportive, puisqu’elle suit le relief, offrant de très belles descentes (et bien entendu, des côtes) !

Pour faire Biarritz Hendaye, il faudra parfois passer par la route
Une des côtes entre Saint-Jean-de-Luz et Hendaye, directement sur la route

Au bout de 5km, une voie verte vous permettra à nouveau de vous isoler de la circulation. Ne nous le cachons pas, ça fait du bien ! La route continuera de serpenter légèrement, sur une belle montée, avant de finir en descente tout droit vers la plage d’Hendaye. Vous voilà arrivés à destination, au point le plus au Sud-Ouest de la France Métropolitaine ! En effet, la Bidassoa, petite rivière qui se jette dans la baie du Figuier, fait office de frontière naturelle entre la France et l’Espagne.

Compte-tenu des horaires de train, nous avons préféré récupérer un TER à la gare des deux-jumeaux pour profiter d’une petite baignade bien méritée avant de rentrer à la maison. Mais n’hésitez pas à finir votre périple à la gare d’Hendaye, ou même à continuer à suivre la Vélodyssée jusqu’en Espagne si le cœur vous en dit !

Revivez l’aventure avec nous sur la Vélodyssée d’Arcachon à Hendaye :


Découvrez d’autres aventures de Laurette à Bicyclette !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *