Nous appréhendions un peu cette deuxième journée de cyclotourisme de La Rochelle à Nantes. En effet, pour faire rentrer ce voyage à vélo sur 4 jours, nous avons dû prévoir une étape à plus de 100km. Vous l’aurez compris, c’est sur cette journée le long de la côte de la Vendée à vélo que c’est tombé. Avec un départ prévu à La Tranche-sur-Mer, et une arrivée à Saint-Jean-de-Monts. Pour couronner le tout, une canicule plutôt costaud s’est abattue sur nous. Ainsi qu’un incident technique assez important. Comment surmonter tout ça ? En se régalant des paysages offerts par les voies vertes de la Vélodyssée !

La Vendée à vélo via la côte – L’itinéraire

Distance parcourue : 104km
Durée estimée : 10 à 12h

Dénivelé positif : 482m
Difficulté : facile

Malgré le kilométrage assez important, nous avons choisi de classer cette journée en facile. En effet, aucune difficulté, pas de côtes remarquables, comme on dit, le calme plat ! Si la distance représente une difficulté en elle-même, il est tout à fait possible de scinder le trajet en deux, en dormant entre Les Sables-d’Olonne et et Brétignolles-sur-Mer.

A La Tranche-sur-Mer, c’est à l’hôtel Les Dunes que nous avons séjourné. Entre la chambre pour 4 personnes, la piscine en front de mer et la plage en face, nous avons été séduits ! N’hésitez pas à consulter les tarifs en cliquant ici. Autrement, si vous cherchez un autre hébergement, vous pouvez cliquer ici pour consulter les offres disponibles à La Tranche-sur-Mer.

A Saint-Jean-de-Monts, c’est l’hôtel Valdys Thalasso & Spa – les Pins qui nous a séduits. Avoir accès à une piscine en arrivant est plutôt agréable. De plus, ils proposent un format de type « appart-hôtel » pour quelques chambres, ce qui nous a permis d’avoir une seule chambre pour 4, solution plus économique. En revanche, notez qu’il vous faudra faire le ménage en partant le lendemain. L’emplacement permet d’aller à la plage ou en ville à pied, en comptant 15 minutes de marche. Si vous souhaitez réserver une chambre, vous pouvez cliquer ici pour consulter les disponibilités. Autrement, si vous cherchez un autre hébergement à Saint-Jean-de-Monts, cliquez ici pour comparer les offres disponibles.

Partir de La Tranche-sur-Mer à vélo

Quitter La Tranche-sur-Mer a été un petit déchirement pour nous, compte-tenu des souvenirs abordés toute la soirée de la veille. Qu’à cela ne tienne, nous avons mis le réveil à 6h, et nous nous sommes échappés de notre hôtel. Pourquoi une heure aussi matinale ? Pour rouler autant que possible tant qu’il ne fait pas trop chaud. Il faut dire que juillet 2022 n’a pas été un mois facile de ce côté … Toujours est-il que nous sommes partis le ventre creux, en visant Jard-sur-Mer pour le petit-déjeuner. De quoi déjà avancer de 20km sur notre itinéraire sur la côte de la Vendée à vélo !

La Vendée à vélo et ses pins
La Vélodyssée et ses forêts de pins

Vous ne tarderez par à retrouver la Vélodyssée. Sur cette piste cyclable, vous traverserez une incroyable forêt au milieu des dunes, sous les lumières du soleil matinal. Vous longerez, de près ou de loin, la côte de la Vendée à vélo. Vous aurez d’ailleurs une première plage en bordure de voie verte au Goulet.

La Vélodyssée et ses plaisirs
Quel plaisir de rouler en forêt

Puis vous arriverez au Jard-sur-Mer via un environnement plus urbain. Nous nous sommes arrêtés à la boulangerie Fradet, et en avons profité pour prendre quelques fruits au maraicher en face. Une fois nos sacoches remplies de succulentes provisions, nous avons filé au Port de Jard-sur-Mer pour une dégustation au son du claquement des cordages des bateaux.

Port de Jard-sur-Mer
Vue sur le port de Jard-sur-Mer

Les marais à poissons

Puisque vous avez quitté la Vélodyssée, autant continuer à longer un peu la côte de la Vendée à vélo pour profiter du panorama. Vous observerez, avant que la route ne vous fasse revenir dans les terres, des falaises au loin. Sachez qu’elles font partie d’un ensemble géologique observable notamment à la pointe de Payré. Si vous avez le temps, n’hésitez pas à aller y faire un tour !

Cyclotourisme et falaises
Les falaises se découvrent largement à marée basse

Une fois que vous aurez retrouvé la Vélodyssée, elle vous fera complètement changer de cadre. Finies les plages, les forêts et autres dunes. Place aux anciens marais salants, devenus pour la plupart des marais à poissons à partir du milieu du XXème siècle. Aujourd’hui encore, ils sont remplis lors des grandes marées, piégeant dans leurs dédales les poissons.

La Vendée à vélo et ses marais
La traversée des marais se fera en plein soleil

Ce parcours dans les marais durera une petite dizaine de km, et devrait vous émerveiller. En tout cas, nous avons été ravis de découvrir la diversité des paysages de la côte de la Vendée à vélo, nous qui pensions majoritairement traverser des forêts, des dunes, et longer des plages !

La Vendée à vélo fait prendre des petits ponts au milieu des marais
Vous aurez souvent la sensation d’être seuls au monde

Vous arriverez ensuite à un bourg faisant partie de Talmont-Saint-Hilaire. Nous en avons profité pour nous arrêter chez Dinovélo, un réparateur de vélos, pour faire quelques réglages. Si besoin, nous ne pouvons que vous conseiller de passer les voir. Ils sont très professionnels et efficaces.

Traverser les Sables d’Olonne à vélo

A l’approche des Sables d’Olonne, vous découvrirez de façon assez paradoxale une côte plutôt sauvage. Bien que de nombreuses habitations la surplombent, des enrochements et des falaises rendent la vue presque hypnotisante.

La Vendée à vélo et sa côte de pierre
La côte accidentée à l’approche des Sables d’Olonne

Ici, peu de plages, sauf une fois dans les Sables-d’Olonne. D’ailleurs, parlons de la traversée de cette ville, où la Vélodyssée vous jettera. Il vous faudra bien suivre les panneaux, et si possible une carte, pour ne pas vous y perdre. S’il vous faudra longer la côte jusqu’au centre, vous devrez ensuite rouler parfois avec beaucoup de voitures autour. Malgré les aménagements cyclables plutôt bien faits, le contraste entre une ville fourmillant d’activité et les marais précédemment traversé nous a laissé un goût amer. Nous nous sommes empressés de passer notre chemin.

Le cyclotourisme sur la Vélodyssée fait parfois traverser des villes importants comme les Sables d'Olonne
L’arrivée aux Sables d’Olonne

Notez tout de même un rond-point majeur où il faut jouer des coudes pour à la fois le traverser et prendre la bonne sortie. Anticipez bien que vous chercherez à tourner à gauche. Voir la carte ci-dessus.

Incident technique sur la Vendée à vélo via la côte

Quel soulagement de sortir de cette aire urbaine ! Vous longerez à nouveau la côte la Vendée à vélo, avec ses paysages rocheux qui nous ont ravis.

La Vendée à vélo et ses phares, ici le phare des Barges
Le Phare des Barges

Puis vous traverserez, une fois n’est pas coutume, un élégant marais, fait de chemins isolés et autres passerelles en bois. Un petit coin de paradis que nous avons adoré. Vous y croiserez peut-être même des chevaux.

Cyclotourisme dans les marais
De nouveau des marais, tout aussi agréables

C’est à peu près à ce moment qu’un de nos vélos s’est détraqué. Bloqué en petit plateau, impossible d’en changer, la manette n’entrainant plus rien. Prochain magasin de vélo ouvert : l’Annexe à Brétignolles-sur-Mer. La route a été un peu plus longue que prévu ! Mais nous avons fondé tous nos espoirs sur ce magasin réparateur, puisqu’il nous restait encore plus de 45km devant nous. S’il n’a pas été possible de réparer la manette, le plateau a été forcé en position intermédiaire, permettant de rouler, certes un peu moins vite, mais heureusement partout. Ouf, nous voici repartis pour la suite la notre journée sur la côte la Vendée à vélo ! Nous en avons profité pour déjeuner un rapide sandwich avant de quitter Brétignolles pour rejoindre Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

Saint-Gilles-Croix-de-Vie, étape incontournable sur la côte de la Vendée à vélo

Avant de rejoindre Saint-Gilles-Croix-de-Vie, la Vélodyssée vous fera à nouveau longer la côte de la Vendée à vélo. Vous pourrez encore l’apprécier, et vous en régaler.

La vendée à vélo via la côte et ses panoramas
Un bel exemple de panorama sur la côte de la Vendée à vélo

Puis vous arriverez à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, ville balnéaire plutôt agréable. Des jetées protègent l’entrée de son port, offrant des panoramas assez incroyables.

La Vélodyssée vous fera passer par Saint-Gilles-Croix-de-Vie
Une jetée à Saint-Gilles-Croix-de-Vie

Vous basculerez ensuite directement à Saint-Hilaire-de-Riez, dernière station balnéaire avant d’arriver à Saint-Jean-de-Monts.

La Vendée à vélo via la côte à Saint-Hilaire-de-Riez
Saint-Hilaire-de-Riez, entre ville et côte

Il ne vous restera plus qu’à parcourir la dizaine de km restante avant d’arriver à destination et de clôturer l’itinéraire le long de la côte de la Vendée à vélo. Et potentiellement boucler une journée à plus de 100km, ce qui n’est pas rien ! La récompense ? La fameuse plage des demoiselles de Saint-Jean-de-Monts, plutôt très fréquentée en pleine saison.

Arrivée à Saint-Jean-de-Monts après une belle journée sur la côte de la Vendée à vélo
Retour dans la foule à la plage des demoiselles

Dormir à Saint-Jean-de-Monts

Vous voilà donc arrivés à Saint-Jean-de-Monts. Nous avons choisi de séjourner pour la nuit à l’hôtel Valdys Thalasso & Spa – les Pins, offrant des appartements pour 4 personnes. Avec en plus une piscine pour se détendre à l’arrivée. Quoiqu’avec une journée aussi longue, nous sommes arrivés plutôt tard. Vous pouvez cliquer ici pour consulter les prix. Notez que si vous souhaitez manger sur place pour plus de simplicité (et pour éviter de marcher 15 minutes pour rejoindre le centre), il vaut mieux réserver à l’avance. Vous l’aurez compris, nous n’avions pas anticipé, et nous sommes partis diner en ville.

Nous avons jeté notre dévolu sur le restaurant La Sardine Agitée, où nous avons très bien mangé. Suivi d’une bonne glace dans l’artère commerciale principale, l’avenue de la mer. Bondée et surchargée d’enseignes toutes plus lumineuses les unes que les autres, nous sommes vite retournés profiter des lueurs faiblardes du front de mer.

Continuez l’aventure avec nous de La Rochelle à Nantes à vélo :


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *